Prévisions pour le 17 Aout 2018

 Adrar Min 32 °C Max 43 °C
34
 Laghouat Min 20 °C Max 30 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 27 °C
47
 Biskra Min 26 °C Max 34 °C
4
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 17 °C Max 28 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 29 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
39
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 18 °C Max 30 °C
30
 Ouargla Min 28 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 18 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 17 °C Max 27 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 31 °C
4
 Ghardaïa Min 24 °C Max 33 °C
34
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

La chaîne RT russe hérite du studio et de la journaliste de Khalifa TV

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Paris est devenue la capitale des chaînes d'infos, dépassant ainsi Londres qui était jusque-là la capitale des télévisions arabes. Avec le lancement de la chaîne russe francophone RT, qui a commencé ce lundi, la capitale française héberge plusieurs chaînes étrangères sur son sol. C'est le cas de I24 l'israélienne, beIN Sports, la qatarie ou récemment RT, la russe. La chaîne RT France a commencé à émettre ses premiers journaux en français, parés de blanc, vert et noir, les couleurs de la chaîne, à partir de 19h sur le canal 359 du bouquet Free, sur le câble, le satellite et sur son site Internet. Quelques heures plus tôt, dans la journée de lundi, les 80 journalistes de la chaîne et du site s'activaient au siège flambant neuf de RT France, installé entre la tour de TF1 et les bâtiments de Canal+, à Boulogne-Billancourt. Elle a hérité ainsi des studios de Khalifa Tv, mais aussi de ses journalistes puisque son premier JT de 20 heures a été présenté par l'ex-journaliste de Khalifa TV, Stéphanie de Muru. C'est sur la chaîne algérienne installée à Paris qu'elle a fait ses débuts avant d'atterrir à InfoSport, France 3, puis I>Télé, la chaîne d'information en continu du groupe Canal+: elle effectue des reportages, travaille au desk et présente parfois des journaux. En novembre 2005, elle participe à la création de la chaîne d'information en continu à vocation économique, BFM TV. Elle y présente avec Thomas Misrachi, la matinale du lundi au vendredi, de 6 h à 9 h 30, toutes les demi-heures, Stéphanie de Muru présente un journal sur l'actualité générale d'un quart d'heure, suivi du journal de l'économie, de Thomas Misrachi. Dès l'annonce de son lancement en français, la chaîne a éveillé les soupçons. RT et Sputnik, autres médias russes considérés comme proches du Kremlin, ont été accusés par le président Emmanuel Macron de s'être comportés durant la campagne présidentielle française «comme des organes d'influence (...) et de propagande mensongère». Financée par la Russie, la chaîne est une déclinaison en français de RT (ex-Russia Today), qui émet déjà en anglais, espagnol et arabe. Lancée avec les moyens d'une petite chaîne d'info (20 millions d'euros et 150 salariés), elle doit permettre au groupe russe de toucher un public encore plus large, soit 275 millions de francophones. RT est déjà présente en France depuis 2015 avec un site Internet et se montre très active sur YouTube où ses vidéos, doublées ou sous-titrées, rencontrent un franc succès. Désormais, RT diffusera chaque heure un grand JT d'une demi-heure, suivi de reportages, d'entretiens et d'émissions sur l'actualité, rediffusées en ligne. Après un sujet sur les habitants de l'immeuble de Saint-Denis pris d'assaut par le Raid en novembre 2015, le JT se termine par un micro-trottoir d'autopromotion de la chaîne et des extraits d'une interview de Oliver Stone après son film sur Vladimir Poutine. L'arrivée de RT en France va sensiblement perturber la chaîne d'info continue qui mise sur l'internationale France 24, qui est dominée par le lobby libanais et qui valse sur l'audimat en arabe et en français.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha