Prévisions pour le 20 Octobre 2018

 Adrar Min 18 °C Max 28 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 22 °C
30
 Biskra Min 15 °C Max 27 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 23 °C
39
 Alger Min 15 °C Max 26 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 25 °C
23
 Annaba Min 17 °C Max 23 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 15 °C Max 28 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 27 °C
30
 Illizi Min 20 °C Max 36 °C
28
 Tindouf Min 13 °C Max 26 °C
32
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 13 °C Max 22 °C
28
 Ghardaïa Min 14 °C Max 24 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Quand Djazaïria TV marche sur les traces d'Echourouk TV

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le paysage audiovisuel algérien s'apprête à quitter 2017, avec un semblant de tristesse et d'amertume. En effet, l'année 2018 s'annonce difficile pour certaines chaînes qui ont des difficultés importantes pour survivre. Parmi les télévisions en difficulté Echourouk TV mais aussi Dzaïr TV et surtout Djazaïria TV. C'est pourquoi les patrons de ces chaînes investissent largement dans les contenus afin de faire de l'audience et surtout s'affirmer devant les annonceurs, la seule source de revenus pour les télévisions privées. Pour ce faire, certains patrons de chaînes n'hésitent pas à établir des relations privilégiées avec les patrons des agences de publicité. Parmi ces responsables, Samir Boudjadja qui était responsable commercial et marketing au niveau de la chaîne Echourouk TV qu'il a quittée au mois de mars 2017, pour rejoindre Djazaïria TV sur proposition de son ami et compère dans le milieu audiovisuel, Mohamed Daâs. Ces deux responsables gèrent la chaîne Djazaïria TV qui a visiblement effectué un virage à 180° depuis son achat par les deux hommes d'affaires Ayoub Issiou et Ould Zemirli. Ces derniers, qui n'ont aucune connaissance dans le domaine audiovisuel, ont confié les rênes de la chaîne à ses deux anciens «acheteurs» de contenus audiovisuels. Pour ce faire, ils ont mis leurs chaînes entre les mains d'un grand producteur, Not Found qui a offert à la chaîne la meilleure audience avec le feuilleton El Khawa. Djazaïria TV avait comme objectif de se classer seconde derrière Echourouk TV et leur blockbuster Achour El Acher. Finalement, la chaîne s'est classée difficilement 4e au Top five des chaînes algériennes les plus regardées derrière Echourouk TV, Ennahar TV et A3. Un classement décevant qui a obligé les propriétaires à faire des coupes budgétaires dans les programmes qui sont placés pour le futur Ramadhan, puisque plusieurs programmes ont sauté dans la prochaine grille du Ramadhan 2018, c'est le cas de la série de Abdelkader Secteur Taht El mourakaba, Casbah City et probablement Bibich et Bibicha. Pour l'heure, seul le feuilleton El Khawa est maintenu sur Djazaïria TV. Aujourd'hui devant la difficulté de financement de l'audiovisuel, la chaîne Djazaïria TV a l'obligation de résultats et surtout de l'audience. C'est pourquoi le duo Boudjadja-Daâs investit dans des programmes conçus dans la nouvelle grille afin d'essayer de rattraper le retard. Des programmes qui sont loin de la ligne nationaliste et droite de la chaîne qui avait été construite par Riad Redjdal puis par HHC. On a notamment changé le logo et la couleur de la chaîne et adopté un look plus strass et fashion, avec des programmes très hot comme Miss Shopping, Hashtag mag ou encore la nouvelle émission copiée sur On n'est pas couché, animée par Younès Sabeur Cherif qui a été débauché par Samir Boudjadja de la matinale d'Echourouk News. Depuis, Djazaïria TV est devenue Djazaïria One, mais reste loin derrière Echourouk TV.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha