Prévisions pour le 18 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
34
 Laghouat Min 19 °C Max 31 °C
47
 Batna Min 12 °C Max 28 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 35 °C
32
 Tamanrasset Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 31 °C
34
 Alger Min 21 °C Max 28 °C
39
 Saïda Min 18 °C Max 29 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 28 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 31 °C
34
 Ouargla Min 27 °C Max 38 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 29 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 20 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 27 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 28 °C
39
 Ghardaïa Min 23 °C Max 35 °C
34
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

La France possède le plus grand nombre de chaînes infos

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La France est le pays européen, et sans doute dans le monde, qui possède le plus de chaînes d'info continu, sept au total: Cnews, LCI, France24, Franceinfo, Bfmtv, Euronews et LCP, mis à part BFM TV, qui reste la chaîne d'info la plus regardée en France. Les chaînes d'information en France sont au bord de la crise de nerfs. Des restructurations sont annoncées: On évoque la fusion de LCP-AN et de Public Sénat qui est annoncée, le devenir de CNews (appartenant au groupe de Bolloré, Canal+) reste incertain. Après avoir envisagé de vendre la chaîne (ex-iTélé), largement endettée, Vincent Bolloré est prêt à un nouveau plan de relance. Dans la même optique TF1 veut renforcer ses synergies avec sa petite soeur LCI. A noter que la chaîne du groupe Bouygues, TF1 prépare aussi pour l'été prochain des changements importants dans son journal de 20 heures, talonné désormais par celui de France 2.
Cette situation s'ajoute pour 2018 à de vastes changements dans l'audiovisuel public. Les patrons de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (comprenant notamment RFI et France 24) et l'INA (Institut national de l'audiovisuel), accompagnés de la présidente de la chaîne franco-allemande Arte, ont été reçus le 20 décembre dernier au ministère de la Culture dans l'optique d'une réforme annoncée de France Télévisions. C'est la bataille pour les droits de retransmission du sport, qui devrait elle aussi s'accompagner de tensions, pendant que la montée en puissance des géants d'Internet oblige les grandes chaînes à se réinventer. Revue de détail des enjeux et des acteurs qui vont crever l'écran. En 2017, les droits de la Ligue 1 s'élevaient à 726,5 millions d'euros. Ils devraient atteindre le milliard en 2018. Pour conquérir ce marché, Canal+ pourrait s'allier à Orange, comme Sky et British Telecom viennent de le faire en Grande-Bretagne afin de contrer les mastodontes américains du Net (Facebook, Google, Amazon, Apple...), soupçonnés de vouloir investir en force dans les droits sportifs. Entre Canal+, beIN Sports et SFR Sport (filiale d'Altice du Franco-Israélien Drahi), c'est le choc des titans pour l'acquisition des droits de diffusion de la Ligue 1 de football pour la période 2019-2022. C'est l'un des grands enjeux industriels de l'année à venir. L'appel d'offres sera lancé l'été prochain. Dans cette mécanique, il y a la machine des marchés audiovisuels. C'est dans cette optique que le patron de l'ensemble Vivendi-Canal +, Vincent Bolloré, s'apprête à boucler finalement le rachat d'une partie de Mediaset, l'empire audiovisuel de Silvio Berlusconi. Ce dernier, qui est plongé dans une campagne politique pour reprendre le poste de Premier ministre, entend rentabiliser son affaire audiovisuelle devenue encombrante pour ses affaires. Son groupe pèse 14 millions d'abonnés, ce qui permettrait à Bolloré de créer un Netflix européen et faire face à son ennemi du moment, Altice de Drahi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha