Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 30 °C
30
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 32 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 20 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 28 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 32 °C
28
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Rachid Arhab, le dernier Arabe sur France télévisions

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le dernier sondage du CSA continue de faire des vagues mais surtout lève le voile sur une réalité amère, la régression de la présence des Arabes à l'écran. Ainsi, selon le CSA, les Arabes sont moins nombreux, puisqu'ils ne représentent que 22% alors qu'ils étaient presque 28% en 2015. Cette réalité nous renvoie vers une situation qui date de 1985, date à laquelle Rachid Arhab avait rejoint la chaîne qui s'appelait encore Antenne 2 à l'époque. Après avoir exercé ses talents de journaliste sur plusieurs chaînes locales de France 3 à Nancy, Reims puis Paris où il a présenté le journal de FR3 Paris-Ile-de-France pendant cinq ans, ce dernier intègre le service politique intérieure de la 2ème chaîne. Il représentait à l'époque du gouvernement socialiste sous Mitterrand, le symbole de l'intégration et surtout la fin du racisme en France. Son statut avait la carrure de Rachid Arhab qui deviendra le chef de ce service cinq ans plus tard, en 1990. Ce n'est que deux ans plus tard que les téléspectateurs d'Antenne 2 le découvriront, lorsqu'il assurera le remplacement estival du présentateur du JT de la chaîne. Une situation qui durera deux ans durant lesquels il poursuivra son travail de Grand reporter pour des magazines comme Envoyé Spécial.
Rachid Arhab continuera son ascension au sein de la chaîne en 1997 en devenant rédacteur en chef-adjoint du journal de France 2, tout en étant chargé des magazines. Il passera de nouveau devant la caméra, un an plus tard, lorsqu'il assurera la présentation du journal de 13h en duo avec Carole Gaessler mais conservera néanmoins ses fonctions de rédacteur en chef-adjoint.
S'il a quitté l'animation du JT en 2000, Rachid Arhab restera rédacteur en chef à France 2 jusqu'en 2007, date de sa nomination au CSA par le président de l'Assemblée nationale française de l'époque, Jean-Louis Debré. Entre-temps, il avait gagné le Sept d'or du meilleur présentateur du JT en 2000.
Le journaliste restera en poste jusqu'à la fin de son mandat en 2013. Par la suite, il ne reviendra pas à la télévision avant 2017, puisqu'il était contraint d'observer une période de carence qui ne lui permettait pas d'exercer un métier de l'audiovisuel durant trois ans après la fin de son mandat. Aujourd'hui chroniqueur dans l'émission Tpmp présentée par Cyril Hanouna sur C8, Rachid Arhab a été pendant de nombreuses années une des figures de l'information du côté de France télévisions et plus particulièrement de France 2. Que reste-il de l'héritage de Rachid Arhab? presque rien. France télévisions n'a plus fait appel à un présentateur d'origine maghrébine ou arabe. Aucun Arabe n'occupe une position importante à la télévision publique considérée jusque-là comme la plus ouverte à la diversité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha