Prévisions pour le 22 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 20 °C Max 39 °C
28
 Biskra Min 32 °C Max 48 °C
30
 Tamanrasset Min 19 °C Max 36 °C
32
 Tlemcen Min 22 °C Max 29 °C
28
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
28
 Saïda Min 22 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
28
 Mascara Min 23 °C Max 30 °C
28
 Ouargla Min 32 °C Max 45 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 25 °C
28
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 24 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 38 °C
28
 Ghardaïa Min 31 °C Max 44 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Le thème algérien ne fait pas recette dans le cinéma français

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le cinéma français fait recette à l'étranger puisqu'il a rassemblé 80,5 millions de spectateurs en 2017 à l'international, grâce à des films à gros budgets comme Valérian de Luc Besson, mais aussi des films plus confidentiels comme le film d'horreur Grave. Ce n'est pas le cas des films français qui traitent du thème de l'Algérie, comme En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui ou Les bienheureux de Sofia Djama. Ces films n'ont pas fait recette dans les salles en France et n'ont pas été distribués à l'étranger. En revanche, certains films français ont fait recette à l'étranger. Mais pour réussir à l'étranger, les films français sont obligés parfois d'inclure des têtes d'affiche étrangères et essentiellement américaines, comme Liam Nesson dans Taken, la trilogie produite par Luc Besson et qui a beaucoup marché. Ainsi, le nombre d'entrées pour les productions majoritairement françaises a bondi de 98% par rapport à 2016, selon les chiffres de UniFrance, l'organisme chargé de la promotion du cinéma français à l'étranger. Les recettes ont augmenté de 82% en un an à 468 millions d'euros. 2016 avait été un mauvais cru, faute de blockbusters et à cause de mauvaises performances en Asie. Le nombre d'entrées était passé sous le seuil des 50 millions pour la première fois depuis plus de 10 ans, tombant à 40,7 millions, selon des chiffres révisés. Le thème des films français demeure la comédie et surtout la diversité. Ainsi, des comédies comme Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? ou Intouchables, où les productions de Luc Besson, qu'il soit producteur ou réalisateur, ont fait le plein en France et ailleurs. En 2017, le film de science-fiction Valérian et la Cité des mille planètes, le dernier opus de Luc Besson, inspiré de la bande dessinée Valérian et Laureline, a fait moins bien qu'attendu, mais a quand même attiré 30,6 millions de personnes à l'étranger, dont un tiers en Chine. Il a attiré 4,7 millions de spectateurs aux Etats-Unis et sur le marché anglophone du Canada et 3,2 millions en Russie. Il a aussi été vu par quatre millions de personnes en France. A l'étranger, il a rapporté 170,9 millions d'euros, pour un budget estimé à 190 millions d'euros. Valérian est suivi par la comédie familiale Demain tout commence, sorti en 2016 avec Omar Sy (4,8 millions de spectateurs en 2017), qui a particulièrement plu en Italie, et par le film d'action Overdrive sur des voleurs de voitures de luxe (1,9 million de spectateurs). La quatrième place est occupée par un film d'animation Les As de la jungle (1,2 million de spectateurs), devant Elle (900 000 spectateurs) de Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert. Sorti mi-2016, «le thriller a continué de rayonner hors de nos frontières», surtout en Italie, aux Etats-Unis, sur le marché anglophone du Canada et en Allemagne, souligne UniFrance. De petits films ont aussi connu de beaux succès. Le film d'horreur anthropophage Grave de Julia Ducournau a fait plus d'entrées au Mexique (231 000) qu'en France (153 000) et L'insulte, sur la guerre civile libanaise (119 000 entrées), est le deuxième plus gros succès pour un film français au Liban. Le film a été nominé aux Oscars au nom du Liban et pourrait avoir d'autres recettes dans le Monde arabe et même dans certains pays étrangers. Si le thème du Liban fait encore recette en France et ailleurs, ce n'est pas le cas pour les films sur l'Algérie....Dommage.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha