Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 37 °C
30
 Biskra Min 30 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 23 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 32 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 34 °C
28
 Saïda Min 24 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 23 °C Max 37 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
32
 Oran Min 25 °C Max 32 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 21 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 20 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Numidia News, une chaîne qui se cherche dans le passage audiovisuel

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Depuis qu'elle a obtenu son précieux agrément, la chaîne du milliardaire Mahieddine Tahkout, Numidia News, se cherche une place dans le paysage audiovisuel algérien. Perdue entre sa vocation première de chaîne News et sa nouvelle orientation de chaîne de divertissement, la chaîne n'a pas encore trouvé sa véritable vitesse de croisière. Comme les chaînes de Haddad, cette chaîne qui est financée par un homme d'affaires influent et puissant n'a pas réussi à s'imposer dans le Top des chaînes les plus regardées en Algérie. La chaîne Numidia News a été lancée en 2012, par le journaliste Sami Riadh, et a été rachetée ensuite par l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout. La chaîne est actuellement dirigée par Zine Yousfi, un parent du milliardaire. Mais ce dernier n'a pas de vision à long terme dans l'audiovisuel, il fait appel à des directeurs de production pour établir une feuille de route et surtout faire connaître la chaîne qui est mal classée, 14e au dernier sondage TV de décembre 2017 avec une part de marché très faible de 2,9%. Pour remonter dans les sondages, la direction de la chaîne a fait appel depuis un mois à un professionnel de l'audiovisuel, Riad Redjdal, ancien patron d'El Djazaïria TV et ex-producteur du programme Jornane Gosto et Saraha Raha. Riad Redjdal possède une expérience de plus de 20 ans dans la production audiovisuelle, il a le mérite d'avoir construit une chaîne qui a été revendue avec succès à des propriétaires qui ne savent pas diriger une télévision. Riad Redjdal vient ainsi remplacer Tarek Yahia Cherif, qui n'a pas réussi, malgré un salaire important, à lancer la dynamique de la chaîne. Numidia News a recruté ces derniers temps l'ex-responsable de production de Dzaïr TV Chawki Smati, en contrat exclusif pour lancer une émission de grand public. Seulement voilà, le célèbre animateur est resté trois mois sans salaire et sans émission. Il a menacé la direction de la chaîne de rompre le contrat, mais cette dernière a décidé de le garder et a payé une partie de ses arriérés de salaire. Numidia News, qui a opéré en même temps un recrutement pour se doter d'une rédaction importante, n'a pas encore pris le train en marche. Contrairement à Dzaïr News, Beur TV, ou encore El Dazaïria TV qui ont réussi à installer des émissions très attractives qui font augmenter l'audience. Cette situation est le résultat d'un manque flagrant de vision de la part des dirigeants de la chaîne qui s'est spécialisée depuis quelques années dans les dossiers sur les entreprises et qui se retrouve depuis, quelque temps une chaîne incolore et indolore. Entre-temps, son patron Tahkout qui se retrouve avec le lancement de l'usine Hyundai un partenaire privilégié du gouvernement, n'a pas de temps à consacrer à sa télévision.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha