Prévisions pour le 22 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 20 °C Max 32 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 28 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 26 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 18 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 17 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
12
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 27 °C Max 38 °C
34
 Tindouf Min 26 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 26 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
34
 Ghardaïa Min 25 °C Max 35 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

L'Entv dénonce le piratage de ses images par El Heddaf TV

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Depuis le début du championnat de football de Ligue 1 Mobilis, la télévision publique, l'Entv, ne cesse de dénoncer la concurrence déloyale des nouvelles chaînes de télévision algériennes. Mais la plus visée demeure la chaîne sportive El Heddaf qui appartient au directeur des deux hebdos El Heddaf et Le Buteur. Chaque semaine, le présentateur de l'émission du studio el mouhtarifine, Messaoud Dchicha dénonce le vol systématique des images des matchs filmés par les équipes de la télévision publique. La chaîne, a du mal, malgré son statut de télévision d'Etat à couvrir certains matchs comme à El Harrach et même à Sétif pour remplir son contrat de service public. La chaîne publique nationale Eptv avait pourtant légalement acquis les droits de retransmission des matchs du championnat de Ligue 1 Mobilis pour un montant de 550 millions de dinars (55 milliards de centimes) comme montant global des droits télé pour la Ligue 1 Mobilis pour la saison 2017-2018, dont une partie fixe de 10 millions de dinars (1 milliard de centimes) octroyée à chacun des 16 clubs. Pour le moment, seule beIN Sports achète les images du football algérien. En ce qui concerne la Ligue 2 Mobilis, seule Dzaïr TV a acheté les droits de cette compétition comme celle de la natation. Malgré ses rentrées publicitaires, la chaîne El Heddaf n'a acheté les droits d'aucune compétition sportive ni nationale ni étrangère, même pas celle du championnat de pétanque. Pour ce faire, la chaîne n'hésite pas à meubler son programme, par des émissions de débats avec des consultants, qui dépassent parfois trois heures. Ce qui a fait dire à Messaoud Dchicha: You halliquoun oua youhaliloun (Ils commentent et analysent à longueur de journée). Pis encore, la chaîne El Haddef analyse les matchs des coupes d'Europe sans passer parfois des images. Néamoins la chaîne diffuse des images sans mettre le programme sur la chaîne YouTube, ce qui peut constituer une preuve de piratage. Si la chaîne
El Heddaf pique des images à l'Entv, c'est qu'elle présente un argument très pointilleux. En effet, le Groupe Le Buteur et El Heddaf qui organise la cérémonie du Ballon d'or algérien, avait cédé gratuitement le programme à la télévision publique et de ce fait, aucune image n'est retransmise sur la chaîne de télévision du Groupe El Heddaf TV. Alors que la télévision publique diffuse sur ses deux canaux A3 et Canal Algérie, le programme. La direction de l'Entv s'est imposée comme étant le média lourd le plus regardé. Si celle-ci était regardée sur la chaîne de télévision privée El Heddaf TV, la cérémonie n'aurait pas eu le même impact médiatique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha