Prévisions pour le 17 Juillet 2018

 Adrar Min 30 °C Max 45 °C
30
 Laghouat Min 24 °C Max 41 °C
34
 Batna Min 16 °C Max 35 °C
32
 Biskra Min 27 °C Max 43 °C
32
 Tamanrasset Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 21 °C Max 32 °C
30
 Alger Min 19 °C Max 31 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 38 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 35 °C
34
 Ouargla Min 30 °C Max 44 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 29 °C
34
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 25 °C Max 43 °C
34
 Khenchela Min 17 °C Max 35 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 33 °C
32
 Ghardaïa Min 28 °C Max 42 °C
34
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Quand l'Afrique fait rêver les groupes audiovisuels français

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La colonisation économique française en Afrique n'est pas terminée. Elle s'est concentrée sur le secteur audiovisuel. Vivendi aurait proposé 1 milliard de dollars pour tenter, en 2017, une acquisition de MultiChoice Africa et permettre ainsi à Canal+ Afrique de devenir un géant de la télévision en Afrique. Selon BFM Business-, Naspers, propriétaire de Multichoice Africa, n'aurait pas accepté l'offre de Vivendi. Le bouquet de télévision payante Multichoice Africa, qui couvre 48 pays d'Afrique et totalise 4,6 millions d'abonnés dont 2,6 millions par satellite et plus de trois millions en TNT dans 10 pays, a été mis en vente par Naspers en 2017. Mais l'an dernier, Multichoice Africa a été mis en vente par son propriétaire, le groupe sud-africain Naspers. Explication: Multichoice Africa a vu ses résultats plonger dans le rouge depuis 2015, notamment en raison du lancement de la TNT depuis 2012, qui nécessite de lourds investissements, et ramène des clients peu rémunérateurs (en moyenne 4,8 dollars américains par mois). Plusieurs offres ont été déposées, dont une émanant de Vivendi. Au préalable, l'offre du français avait été approuvée courant 2017 par le conseil de surveillance de Vivendi. Pour remporter le morceau, le français était prêt à mettre près d'un milliard de dollars sur la table. Mais cette offre n'a pas été acceptée par Naspers, qui l'a visiblement jugée insuffisante. A l'heure qu'il est, Multichoice Africa n'a toujours pas été vendu, sans qu'on sache si la vente a été abandonnée ou pas. Dommage pour Canal+ Afrique qui aurait pu voir ainsi son nombre d'abonnés presque tripler. Il faut dire que Naspers, qui pèse en Bourse plus de 100 milliards de dollars américains, n'a pas vraiment besoin d'argent, et est quasiment désendetté. Ensuite, Multichoice Africa est très complémentaire d'une activité à laquelle tient beaucoup Naspers: son activité de télévision en République sud-africaine, qui opère aussi sous la marque Multichoice, mais qui est très rentable: 31% de marge sur le semestre clos fin septembre 2017. En revanche, les programmes européens marchent bien en Afrique comme The Voice Africa. Après les auditions à l'aveugle, les Battles et les Epreuves ultimes, nous sommes à l'étape des Grands Shows en direct. Les 16 finalistes sont connus! The Voice Afrique francophone accueille Josey et Youssoupha aux côtés de Singuila et Lokua pour les grands shows. Animé par le maestro charismatique Claudy Siar, The Voice Afrique francophone accueille Josey et Youssoupha aux côtés de Singuila et Lokua pour les Grands Shows en direct. Pour des raisons de calendrier, les coachs Charlotte et Asalfo ne pourront participer aux grands shows en direct. Les talents ayant regagné leurs équipes seront portés jusqu'à la finale, respectivement par l'artiste chanteuse ivoirienne Josey et le rappeur-producteur franco-congolais Youssoupha. Deloitte est l'organisme en charge de la certification du processus de votes de The Voice Afrique francophone saison 2 pour les grands shows en direct.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha