Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 30 °C
30
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 32 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 20 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 28 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 32 °C
28
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Le cinéma algérien hors compétition à Vues d'Afrique au Canada

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Comme à chaque occasion, le festival canadien Vues d'Afrique offre une visibilité aux films venus du Vieux Continent du Sud. Ainsi, dans le cadre de la promotion des valeurs de la paix, le vivre ensemble et la diversité qui démarquent le Canada et la province de Québec, Vues d'Afrique offre une visibilité au cinéma des autres. Le Festival international de cinéma Vues d'Afrique, du 13 au 22 avril 2018 à Montréal, présenté par Quebecor, en partenariat avec Royal Air Maroc, présentera, durant 10 jours, 88 films de 33 pays, dont 15 premières internationales, 52 premières canadiennes et 15 premières québécoises. Il s'agit du festival du cinéma africain et créole le plus important en Amérique du Nord en faveur du vivre ensemble et du rapprochement interculturel par la mise en avant des cultures des communautés africaines et créole.
Financé par l'Organisation internationale de la francophonie notamment, le festival accorde une place importante au cinéma algérien. Plus de six oeuvres entre longs-métrages, courts-métrages et documentaires sont présentes à Montréal. Le hic est que la majorité des films sélectionnés pour ce rendez-vous est hors compétition.
Ainsi, trois courts métrages sont hors compétition: on retrouvera Ma position de Kamal Sehaki, qui s'inscrira hors compétition et première mondiale. Le court métrage Je Te Promets de Mohamed Yargui, qui a été primé dans plusieurs festivals, est également hors compétition. Le film valse sur les chemins qui montent vers les lieux de la jeunesse, Allili arpente en silence les sentiers escarpés et sinueux. Le court-métrage C'est Ça L'espoir, de Rida Amrani, réalisé en 2016, sera également hors-compétition et en première québécoise. Le film est un hommage au rôle que la femme kabyle a joué, dans le processus de sauvegarde de l'identité kabyle et amazighe (berbère).
Enfin, le troisième court-métrage Une peine à vivre de Omar Amroun sera également hors compétition. Le film évoque le quotidien d'une famille paisible, le mari, Mohand, se radicalise et devient, de plus en plus, intégriste et possessif. Malika s'ennuie à mourir, à force de vivre, comme une prisonnière, dans une maison fermée toujours à clé. Un seul documentaire a été sélectionné à Vues d'Afrique: Birds, de Louisa Beskri, qui sera présenté dans la section Droit De La Personne et en première canadienne. Le film évoque avec métaphore l'immigration dans tous ses états. Seul le film A mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana dans la catégorie long-métrage est en compétition. Le film, interdit en Algérie, évoque l'univers du hammam, loin du regard accusateur des hommes, mères, amantes, vierges où exaltées, islamistes se confrontent, s'interpellent, entre fous rires, pleurs et colères.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha