Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 27 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 38 °C
30
 Biskra Min 27 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
28
 Saïda Min 23 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 30 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 23 °C Max 37 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

La censure est très présente dans les chaînes de télévision françaises

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«C'est le propre de la censure violente d'accréditer les opinions qu'elle attaque.» Voltaire

La France, la terre des droits de l'homme et de la liberté d'expression, est tombée bien bas. La chaîne parlementaire (LCP) a diffusé hier le documentaire de Valérie Manns, dont le titre révélateur «Messieurs les censeurs, bonsoir!» et qui a été réalisé en 2016, nous décrit avec des faits historiques les nouvelles formes de censure. Diffusé il y a une année déjà sur France2, le documentaire de Valérie Manns décrit la montée en puissance de la censure dans le paysage médiatique français. Le documentaire revient sur l'histoire de la censure en France, de 1945 à aujourd'hui, et commence avec la fameuse phrase «Messieurs les censeurs, bonsoir!», lancée en 1971 par Maurice Clavel sur le plateau de l'émission «À armes égales», qui dénonçait en direct la censure d'une allégation sur le président français de l'époque. Clavel, écrivain et philosophe, était une personnalité très surveillée dans les médias, car il avait protesté contre l'invasion de la Hongrie par les chars soviétiques (1956) et l'usage de la torture en Algérie. Le documentaire de Valérie Manns explore notamment les formes actuelles et passées de la censure en France dans les domaines de l'art et de l'information, du «Piss Christ» d'Andres Serrano à «La Religieuse» de Jacques Rivette en passant par les caricatures de Mahomet ou «Le Mur» de Dieudonné. Raconter l'histoire de la censure, c'est raconter les évolutions de la société et de son rapport à l'État. Lors du débat, on dénonce également l'emprise des patrons privés sur les chaînes de télévision françaises: Bolloré, Bouygues, Drahi, Lagardère, Tapie ou encore Dassault et Bernard Arnault, dominent les principaux médias français et interdisent souvent la critique de certains intérêts du groupe. La censure politique est devenue aussi dominante, avec les attentats en France. En janvier 2015, la rédaction de Charlie-Hebdo est décimée par des terroristes islamistes. La France bouleversée, qui se croyait libre de tout dire, comprend qu'il n'en est rien. La censure, loin d'avoir disparu, existe toujours en France, sous une forme nouvelle, désormais aux mains de la société civile, invisible, protéiforme, arbitraire...la censure politique, la censure économique et la censure diplomatique autant de censures, qui font descendre la France presque à la 40e place de la liberté de la presse, selon le dernier rapport de RSF. «En faisant le pari de la tolérance, la France a quasiment renoncé à la censure d'Etat pour l'abandonner à la société», explique Valérie Manns.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha