Ben Salmane va-t-il sacrifier le groupe MBC?

Alors que le patron du groupe MBC a été mis en quarantaine, le révolutionnaire prince héritier Mohammed ben Salmane, se prépare à lancer un nouveau groupe audiovisuel pour remplacer l'ancien groupe médiatique panarabe MBC.
En lançant la Saudi Broadcasting Corporation (SBC), groupe audiovisuel public, le prince du royaume entend lancer une chaîne axée sur le divertissement avec le début du mois de jeûne musulman, le Ramadhan. Appelée SBC, elle sera animée par de jeunes Saoudiens et Saoudiennes et entend profiter du Ramadhan pour réaliser de grosses audiences en Arabie saoudite, dans le Golfe et, au-delà, au Moyen-Orient.
Les contenus des programmes s'adressent pour 75% aux jeunes de 15 à 35 ans et cela pour accompagner les changements vécus par le royaume sur les scènes artistique, culturelle et du divertissement.
Le Royaume saoudien s'ouvre petit à petit aux divertissements d'inspiration occidentale. Les cinémas ont rouvert le mois dernier et les Saoudiennes pourront enfin prendre le volant le 24 juin après avoir gagné le droit d'ouvrir leurs propres entreprises et d'assister à des matchs de football. Comme l'industrie naissante du divertissement qui vise à inciter les Saoudiens à dépenser localement pour leurs loisirs au lieu d'aller à l'étranger, la nouvelle chaîne, SBC, veut rapatrier d'énormes budgets publicitaires. SBC sera la chaîne publique de culture et de divertissement du PAF saoudien, composé d'une première chaîne nationale, d'une chaîne dédiée au Coran et d'une troisième, El-Akhbariya (information en continu contrôlée par l'État). La grille des programmes de SBC comprendra principalement des séries saoudiennes et arabes, y compris des productions exclusives, dont l'une avec la vedette égyptienne Adel Imam. Concours de chants, programmes de cuisine, de cinéma et talk-shows viendront compléter cette grille.
Visiblement, cette nouvelle chaîne saoudienne obéit aux directives du prince Mohammed ben Salmane. Elle sera loin des programmes de divertissements lancés depuis quelques années par le Groupe MBC et qui inonde le Monde arabe. Depuis des années le Groupe MBC a maintenu la société saoudienne par les programmes de divertissement: les films de Adel Imam, les matchs de football et les feuilletons turcs. Cette fois, ils ont décidé de suivre seuls leurs stratégies de divertissement. Aujourd'hui, les Saoudiens ont décidé de créer leur parc de salles de cinéma ainsi que leur propre choix de programmes. A Cannes, ils ont ouvert leur stand et créé leurs projets de productions cinématographiques, afin d'être prêts dans quelques années pour lancer un festival de catégorie A.