Les Arabes minoritaires dans la nouvelle liste des membres des Oscars

Malgré ses promesses de diversité et de couleur, les artistes arabes sont minoritaires dans la liste des 928 nouveaux membres de l'Académie des arts et des sciences du cinéma, connue pour remettre chaque année les Oscars du cinéma.
Seulement sept artistes arabes sont sur la nouvelle liste, soit moins de 7% des nouveaux membres: la Palestinienne Hiam Abbas, le Franco-Algérien Tahar Rahim, le Franco-Marocain Saïd Taghmaoui, les Libanais Nadine Labaki et Ziad Doueiri, et les Tunisiens Dora Bouchoucha et Saïd Ben Saïd. Pas de nouveaux membres syriens et encore moins égyptiens ou des pays du Golfe. Il faut dire aussi que la majorité des artistes choisis travaille ou a des connexions avec la production cinématographique américaine. Il y a lieu de souligner aussi que le cinéma arabe ne s'est pas encore imposé dans la sphère cinématographique américaine.
Reste que ce chiffre est bien supérieur à celui qui était déjà adopté il y a quelques années, où la majorité des votants de l'académie est constituée d'Américains ou d'Européens. La grande nouveauté, c'est l'apport important des femmes dans la nouvelle composante. Un quota en augmentation suite à l'affaire Weinstein. 49% des 928 nouveaux membres potentiels sont des femmes, ce qui porterait leur taux à 31%, contre 25% il y a trois ans; 38% sont des personnes de couleur, ce qui porterait la part à 16% du total des membres de l'académie, contre 8% en 2015. L'académie avait été contrainte de réagir à la suite de la polémique «Oscars so white» sur le manque de diversité parmi les personnes et les oeuvres nommées pour la précieuse statuette.
Parmi les nouveaux arrivants conviés, l'actrice et humoriste Mindy Kaling (la série The Mindy Project, Ocean's 8), la jeune Quvenzhané Wallis (14 ans, la plus jeune à avoir été nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice en 2013 pour Les Bêtes du Sud sauvage), l'acteur Daniel Kaluuya (Get Out, Black Panther), l'humoriste Dave Chappelle et les musiciens Nitin Sawhney, Kendrick Lamar ou Carlinhos Brown. L'actrice américaine Ann Dowd (The Handmaid's Tale: La Servante écarlate) fait aussi partie de ce cru tout comme les Britanniques Emilia Clarke (Game of Thrones) et Daisy Ridley (l'héroïne de la dernière série de films Star Wars), l'égérie de Pedro Almodovar, Rossy de Palma, ou encore l'Allemande Diane Kruger (Prix d'interprétation à Cannes en 2017 pour In the Fade). L'auteure de la série des Harry Potter, J. K. Rowling, Emmanuelle Seigner, la femme de Roman Polanski, Timothée Chalamet (Call Me by Your Name), les réalisateurs français Bertrand Bonello, Emmanuel Bourdieu, Laurent Cantet, Arnaud Desplechin, Michel Gondry, Alain Guiraudie, Jean-Pierre Genet, et Rebecca Zlotowski, le compositeur Eric Serra, la productrice Sylvie Pialat font aussi partie de la «promo 2018», avec la comédienne Léa Seydoux, qui avait joué notamment dans un James Bond. Si tous les invités acceptaient de rejoindre l'académie, le nombre de ses membres passerait à 9 226 personnes.