La vidéo à la demande détrône la télévision classique dans les foyers

Décidément, le digital est en train de prendre le dessus sur la télévision classique. Ainsi, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, le nombre de personnes payant pour de la vidéo à la demande (Svod) a progressé de 1,48 million. C'est ce que révèle une récente enquête de Digital TV Research, un cabinet d'analyse de données sur l'industrie audiovisuelle. Ces données démontrent un changement dans la culture de vision chez les consommateurs.
D'après Digital TV Research, alors qu'on dénombrait, en 2016, 3,74 millions d'abonnés à la Svod, le nombre de personnes payant pour de la vidéo à la demande était de 5,22 millions, lors des dernières semaines de 2017.
Si les experts imputent ce changement aux progrès dans l'utilisation de Netflix, le nombre croissant d'abonnés est également lié à la collaboration entre opérateurs télécoms et plates-formes de Svod.
Par exemple, l'opérateur Starz Play a offert, durant l'année 2017, de nombreuses facilités aux clients d'Ooredoo voulant accéder à son contenu, dans le but d'en faire des abonnés réguliers.
La région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord - y compris la Turquie - comptera 20,8 millions d'abonnés à la vidéo sur demande en 2023, contre 5,22 millions à la fin de l'année dernière, selon Digital TV Research.
Selon le rapport OTT TV & Video Forecasts du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la Turquie restera le leader du marché sur certaines distances, avec 6,72 millions d'abonnés à la Svod, soit environ un tiers du total.
Netflix restera le service dominant dans l'ensemble de la région, avec 3,57 millions d'abonnés dans les pays arabophones de la région Mena et 7,41 millions dans l'ensemble de la région d'ici 2023, selon Digital TV Research.
Les huit principales plates-formes multinationales - Netflix, Amazon Prime Video, Icflix, Starz Play, Iflix, Wavo, BeIN Connect et Shahid Plus - représenteront les trois quarts des abonnés Svod de la région d'ici fin 2023, contre 56% en 2017. Les recettes de la Svod de la région devraient être multipliées par six d'ici 2023 pour atteindre 2,03 milliards de dollars (1,74 milliard d'euros). Le leader du marché turc ajoutera 451 millions de dollars à plus de deux fois son chiffre d'affaires à 603 millions d'ici 2023. L'Arabie saoudite augmentera ses revenus de la Svod pour atteindre 351 millions de dollars en 2023 pour prendre la deuxième place.
Netflix est dominant dans la région Mena. C'est en partie parce qu'il opère dans plus de territoires que ses concurrents arabes - il a d'importantes bases de sous-marins en Turquie. Cependant, son succès est inférieur à la portée géographique. L'attrait mondial de son contenu original s'est répandu dans toute la région.