Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Le Bahreïn rompt définitivement avec beIN Sports

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Décidément, rien ne va plus entre la chaîne qatarie beIN Sports et les pays arabes. En effet, la chaîne sportive des Al Thani se retrouve une nouvelle fois au centre d'une guerre diplomatique: cette fois c'est avec son voisin le Bahreïn, que le Qatar est en froid.
Le gouvernement de Bahreïn accuse beIN Sports d'être en lien avec le terrorisme et de promouvoir l'extrémisme dans la région. BeIN Sports se retrouve également accusé par Bahreïn d'avoir discrédité plusieurs pays arabes pendant la Coupe du monde 2018 de la FIFA.
En conséquence, Bahreïn a interdit la vente et l'usage de décodeurs beIN Sports et la vente d'abonnements et de réabonnements au bouquet de chaînes sportives de l'opérateur qatari. Le gouvernement de Bahreïn a également prévenu qu'il allait mener une campagne de contrôle des boutiques de vente de décodeurs.
En réalité, cette guerre audiovisuelle a été actionnée par le grand adversaire du Qatar, l'Arabie saoudite, qui est depuis presque une année en rupture diplomatique avec le Qatar, au même titre que les quelques pays arabes alliés à Riyadh, comme les Emirats arabes unis ou encore l'Egypte.
BeIN Sports a été créée le 31 décembre 2013, pour remplacer Al Jazeera Sports créée par Al Jazeera Media Network et rebaptisée. L'entreprise est une institution privée, créée et appartenant à l'Emir du Qatar depuis 2013.
Seulement voilà, son monopole sur les droits TV des Coupes du monde de 2014 et 2018, a créé des tensions entre le Qatar et certains pays arabes. Cela s'est amplifié en 2017, par une crise diplomatique qui a secoué les pays du Golfe quand l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l'Égypte, le Bahreïn, le gouvernement yéménite de Abdrabbo Mansour Hadi, le gouvernement libyen de Tobrouk, la Mauritanie, les Maldives, les Comores et l'île Maurice ont annoncé à partir du 5 juin 2017 la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, en l'accusant de soutenir pêle-mêle «les Houthis, les Frères musulmans, Daesh et Al-Qaïda. Le Qatar est exclu de la coalition qui mène alors l'«Opération Restaurer l'espoir» au Yémen. Il est également mis sous quarantaine avec la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes. Plusieurs compagnies aériennes (Etihad, Emirats, Flydubai et Air Arabia, ainsi que la Saudia et Gulf Air (Bahreïn)) suspendent leurs vols en direction du Qatar. L'Arabie saoudite annonce la fermeture des bureaux de la chaîne Al Jazeera de Riyadh. Cette tension diplomatique ne s'est pas arrêtée puisqu'une guerre audiovisuelle s'est installée entre le Qatar et sa chaîne de télévision beIN Sports, l'Arabie saoudite et son média Beout Q (en dehors du Qatar).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha