Vers la fin de la télévision payante aux USA

C'est bientôt la fin de la télévision classique aux USA. L'avancée de la vidéo à la demande a visiblement tué le paysage audiovisuel classique, notamment la technique du câble ou la télévision payante aux States. En effet, la crise des abonnés à la télévision payante aux États-Unis s'est accentuée au cours du deuxième trimestre 2018, rapporte l'Informitv Multiscreen Index.
Les 10 premiers opérateurs ont ainsi perdu plus de 358 000 clients, notamment DirecTV - 286 000 désistements sur le segment du satellite, contre 156 000, il y a un an - qui est retombé sous la barre des 20 millions d'abonnés et Dish Network qui a vu 192 000 foyers satellite résilier leur contrat. Idem pour le leader du marché, Comcast, en perte de clients depuis cinq trimestres consécutifs, qui a vu fuir 410 000 foyers câblés au cours de la dernière année.
Cette crise dans le segment traditionnel est néanmoins atténuée par la croissance des services de la TV payante en ligne, comme Direct Now et Sling TV: au total, les abonnés à la télévision payante aux États-Unis dépassent les 83 millions de foyers, soit un peu moins de 73% des foyers équipés d'un téléviseur.
Le nombre d'abonnés à la télévision payante s'effrite aux États-Unis malgré les partenariats signés avec les acteurs du segment de l'OTT, autrefois considérées comme concurrents.
Selon les dernières prévisions de Marketer, les foyers qui vont résilier leur service de télévision payante va grimper de 32,8% cette année, correspondant à
33 millions, dépassant ainsi le taux de croissance de la «pay TV» (+22%) prévue en juillet 2017.
Au total, 186,7 millions d'adultes américains regarderont la télévision payante (câble, satellite ou télécommunication) en 2018, en baisse de 3,8% par rapport à l'an dernier, ce qui est légèrement plus que la baisse de 3,4% en 2017. Sachez encore que ce sont les fournisseurs de services par satellite qui connaîtront la plus forte baisse. La région Asie-Pacifique va plus que doubler le nombre de ses abonnés aux services de VoD d'ici 2023, prédit Digital TV Research.
Ces clients passeront de 141 millions en 2017 à 351 millions dans 5 ans, dont 235 millions rien que pour la Chine, soit 2/3 des 22 pays couverts par cette analyse. Et si ce sont trois opérateurs chinois que l'on devrait retrouver aux trois premières places de ce segment dans cette région en termes d'abonnés, Netflix et Amazon Prime Video (qui ne peuvent pas fonctionner en tant que plates-formes autonomes en Chine) occuperont, respectivement, les 4e et 5e places.
Du côté des revenus, en revanche, c'est bien Netflix qui dominera ce marché, avec 3,12 milliards de dollars.