Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Disney lance son service VOD en 2019 pour contrer Netflix

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pour faire face à la concurrence, Netflix Disney a décidé de lancer son service de vidéo à la demande en ajoutant juste un «+» pour créer la marque de son futur service de VOD par abonnement. Disney+ sera lancé en 2019 et proposera les contenus de Disney, en principe, en exclusivité. Les contenus de Disney sont ceux de Marvel, la licence Star Wars, Disney, Pixar et National Geographic. Pour son service, Disney promet également des contenus originaux alléchants. Ainsi, le géant du cinéma américain proposera une série exclusive dans l'univers Star Wars et une série Marvel sur Loki, le personnage tiré de l'univers de Thor. Après s'être arrogé le quasi-monopole des superhéros en rachetant la Fox pour 71 milliards de dollars, le géant du divertissement compte désormais accélérer sur le front du streaming vidéo. Pour tenter de s'imposer face au leader Netflix et rattraper son retard. Pour cela Disney s'apprête à produire une série Star Wars, l'une des franchises les plus rentables de l'histoire de Hollywood, afin d'attirer les consommateurs sur son futur service. Le futur service mettra en valeur chacun des «univers» de la galaxie Disney. Marvel, National Geographic, Pixar, etc. disposeront tous d'une «microplateforme» spécifique à l'intérieur de Disney +. Manière d'éditorialiser les contenus tout en évitant la dilution des marques phares. Il faudra au moins toute la puissance de ces franchises pour exploser le bastion de Netflix, qui compte à ce jour 137 millions d'abonnés dans le monde et dépensera 8 milliards de dollars dans les contenus cette année. En avril, le géant de l'animation et des super-héros avait déjà lancé un premier service de streaming consacré au sport, Espn+, et surprit les observateurs en enregistrant plus d'un million d'abonnés payants en seulement cinq mois. Dans un premier temps, Disney va peut-être couper la poire en deux et continuer à monétiser une large partie de son catalogue auprès d'autres diffuseurs. Un autre élément clé de succès pour les plateformes de vidéo à la demande réside dans les moyens mis au service de la technologie. Disney a racheté en août 2017 la société BAMTech, spécialisée dans le streaming, moyennant 2,6 milliards de dollars. En 2018, Netflix a englouti 1,3 milliard de dollars afin d'améliorer un peu plus son service. Les troupes de la firme de Los Gatos sont d'ailleurs constituées majoritairement d'ingénieurs. Et il a, en outre, déboursé 2 milliards de dollars dans le marketing. Rappelons que Disney a prévu de retirer ses contenus de toutes les autres plateformes Svod avant le lancement de son propre service. En attendant, Netflix demeure leader du marché de la VOD selon le classement des services de vidéos en streaming les plus populaires des États-Unis en 2018. Cette liste, dévoilée par Parks Associates, a été établie en fonction du nombre d'abonnés et montre que Netflix, Amazon et Hulu se situent encore une fois aux trois premières places. Derrière, on retrouve HBO Now, Starz, MLB.TV, Showtime, CBS All Access, Sling TV et DirecTV Now.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha