Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Le prince Rachid cède aux caprices de Mélita du Plantier pour sauver le Fifm

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Suite à son report l'an dernier, la 17e édition du Festival international du film de Marrakech (Fifm) se déroulera du 30 novembre au 17 décembre 2018, avec une nouvelle direction qui a été installée à la tête de ce festival, important pour le Maroc. Après avoir quitté, en avril 2017, la direction du Fifm, qu'elle occupait depuis 2003, Mélita Toscan du Plantier est revenue au festival. Elle a été nommée conseillère du prince Moulay Rachid, président de la Fondation du Fifm. Un conseil d'administration de la Fondation du Fifm a également été installé. C'est un Français, Christoph Terhechte, qui a été nommé directeur artistique du festival marocain, il a été président de la section Forum de la Berlinale. Ali Hajji a été désigné coordinateur général qui, en plus de sa participation à l'équipe de programmation, a notamment travaillé à la programmation de MK2 à Paris et a été coordinateur général du Fifm de 2002 à 2004, puis directeur délégué du festival de Casablanca, de 2005 à 2011 et directeur artistique des Semaines du film européen au Maroc, de 2006 à 2017. Plusieurs critiques étrangers ont été également installés dans le Conseil du Fifm. Rasha Salti, curatrice d'art, a notamment collaboré en tant que sélectionneuse avec les festivals d'Abu Dhabi et de Toronto. Anke Leweke, critique de cinéma et membre du comité de sélection du festival de Berlin depuis 2002, est également consultante pour les festivals internationaux du film de Shanghai et de Hongkong. Rémi Bonhomme est le coordinateur général de la Semaine de la critique. Cette année, le Festival international du film de Marrakech (Fifm) rendra hommage à Robert de Niro, à l'occasion de sa 17e édition qui se tiendra du 30 novembre au 8 décembre 2018.Après avoir annoncé la venue du cinéaste américain James Gray, qui sera président du jury, le festival dévoile une nouvelle tête d'affiche pour sa 17e édition. Il rendra ainsi hommage, en sa présence, à Robert De Niro. Bien qu'il ait déjà visité Marrakech à plusieurs reprises, Il a indiqué qu'il a l'impression de voir maintenant une autre facette de Marrakech. «Je suis des plus reconnaissants pour cette invitation et suis impatient de prendre part à ce grand festival», a déclaré l'acteur qui est au casting de The Irishman, le prochain film de Martin Scorsese, attendu l'an prochain sur Netflix. Reporté l'an dernier, le festival de Marrakech est de retour avec une nouvelle équipe à sa tête. Une vingtaine de longs-métrages étrangers et une quinzaine de séries télévisées ont été tournées au Maroc chaque année, pour des investissements d'environ 28 millions d'euros, avec des productions essentiellement anglaises, françaises, allemandes, indiennes, italiennes et américaines, selon le CCM. Les stars occidentales sont souvent conditionnées par leur participation au festival de Marrakech, avant de tourner au Maroc.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha