Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Les films les plus rediffusés sur les télévisions françaises et algériennes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Chaque année, les institutions audiovisuelles publient la liste des 100 films les plus rediffusés sur la télévision, depuis 1957 ainsi que ces 10 dernières années. En Algérie, trois films sont inscrits dans le Top 10 des films les plus rediffusés sur la chaîne de télévision Entv, l'une des rares chaînes de télévision à diffuser les films sur le petit écran en Algérie. Il s'agit du film «La bataille d'Alger» de Guillo Pentecorvo, «Les vacances de l'inspecteur Tahar» de Moussa Haddad et surtout du film «Le message» de Mustapha Akkad. En France, certains films reviennent, notamment durant la période de fin d'année, qui coïncide avec les réveillons de Noël et du Nouvel An. Les chaînes ont compris depuis longtemps déjà et n'hésitent donc pas, durant cet intervalle, à rediffuser les films qui vont faire un maximum d'audience. Il y a quelques jours, le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), a publié des chiffres montrant l'audience de certains films. Cette étude se base sur les listes des films qui ont été le plus rediffusés depuis 1957 sur les chaînes hertziennes gratuites et Canal +. Les résultats sont livrés en deux classements: celui des 100 films les plus diffusés depuis 1957 et celui des 100 films les plus diffusés ces 10 dernières années. Un classement dominé par les dessins animés du Gaulois Astérix et par les films du réalisateur Georges Lautner qui classent, chacun, trois films dans ce Top 10. Le film le plus rediffusé est la comédie «Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ» et son casting trois étoiles. On retrouve aussi le film le plus récent «Flic ou Voyou» (premier avec 29 diffusions depuis 1982), avec une moyenne proche d'une diffusion par an. Enfin trois films dépassent la moyenne d'une diffusion par an depuis leur sortie: «Les 11 Commandements» «Chaos» et «Fast and Furious: Tokyo Drift». Un classement qui a été néanmoins critiqué par certains spécialistes du cinéma et de la télévision. Dans les données publiées par le CNC, les critiques audiovisuels sont étonnés de ne pas y voir figurer certains films qui paraissent pourtant revenir régulièrement sur les écrans. «Le père Noël est une ordure» n'a en effet été diffusé que 14 fois depuis 1957 et est donc exclu du classement. Même chose pour le «Corniaud» avec Louis de Funès et Bourvil et surtout «La Grande vadrouille» qui est considéré comme le film le plus populaire en France et dans les pays francophones comme l'Algérie. Les critiques français s'étonnent également du mauvais classement des films populaires comme «Les Bronzés» et «Les Bronzés font du ski», qui ont été rediffusés respectivement 16 et 15 fois.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha