Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Pixar, Marvel et Lucasfilm font gagner à Disney 7 milliards de dollars en 2018

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Alors que certains pays, comme l'Algérie, peinent à produire des films, d'autres, comme les Etats-Unis, ont maintenu un marché commercial du cinéma à un niveau très rentable. Les USA sont devenus le plus grand producteur de films dans le monde avec des chiffres faramineux. Ce sont les studios Disney qui regroupent les enseignes Pixar, Marvel Lucasfilm, qui lui appartiennent, ont généré 7,3 milliards de dollars de revenus en 2018. Les studios Disney sont les seuls au monde à atteindre ce niveau de recettes. En 2018, les studios du Groupe Disney ont réalisé ce chiffre grâce notamment aux recettes des fêtes de fin d'année, qui concentrent des pics d'affluence dans les salles de cinéma. Le géant américain, qui compte dans ses rangs les super-héros de Marvel (rachetés en 2009), les dessins animés de Pixar (tombés dans son escarcelle en 2006) et enfin la licence Star Wars depuis le rachat de Lucasfilm en 2012, est un redoutable rouleau compresseur et une véritable machine à cash. Dans le box-office mondial pour 2018, Disney a raflé trois des quatre premières places avec Avengers: Infinity War (2,05 milliards de dollars de recettes), Black Panther (1,35 milliard) et Incredibles 2 (1,25 milliard). À elles trois, ces superproductions ont rapporté 4,65 milliards de dollars dans le monde entier. L'année a terminé en fanfare avec le très attendu Retour de Mary Poppins, qui a déjà rapporté plus de 200 millions de dollars depuis sa sortie aux États-Unis le 19 décembre et qui poursuit sa carrière en 2019. En revanche, Disney enregistre une déception, le dernier opus dérivé de la saga Star Wars, Solo: A Star Wars Story, n'a rapporté que 392 millions de dollars. Au total, Disney a empoché 7,32 milliards de dollars de recettes de box-office, soit la deuxième meilleure performance historique de ces studios depuis les 7,6 milliards réalisés en 2016. À ce jour, les studios Disney sont les seuls au monde à atteindre ce niveau de recettes, au-delà de 7 milliards de dollars. L'année 2018 a également été marquée par la chute de son concurrent, la FOX, qui a signé deux blockbusters l'an dernier, Deadpool 2 et Bohemian Rhapsody, et amassé un total de 2,3 milliards de dollars de recettes au box-office mondial. Sur l'exercice 2017-2018, les studios ont dégagé près de 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires, en hausse de 20%, pour un résultat opérationnel de 3 milliards de dollars (un bond de 27%). Si la branche cinéma est la vedette de l'année 2018, elle n'est pas la plus importante pour le Groupe Disney. En effet, la division médias (qui comprend les chaînes Espn, ABC, Disney Channel...) est la plus grosse en termes de chiffre d'affaires (24,5 milliards de dollars), réalisant un résultat opérationnel de 6,6 milliards de dollars, malgré un recul de 4%. Plus que jamais, Disney et le marché américain du cinéma sont opérationnels.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha