Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Bein Sports revient en Egypte, en prévision de la CAN 2019

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le groupe audiovisuel qatari beIN Sports est de retour en Egypte, de nouveau accessible dans les foyers masry après une brève coupure liée à un différend avec la société partenaire locale, ont annoncé les deux parties. BeIN group qui était confronté à des difficultés en Egypte depuis que l'Egypte, aux côtés d'autres pays arabes, dont l'Arabie saoudite, a rompu en juin 2017 ses relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant notamment de soutenir des mouvements islamistes radicaux. «Les chaînes cryptées beIN fonctionnent de nouveau depuis mercredi 9 janvier 2019 de façon normale», a indiqué la société Cable Network Egypt (CNE) sur sa page facebook. Le groupe qatari a confirmé sur Twitter la signature d'«un accord permettant la diffusion des services de beIN via le réseau (CNE)» à compter du 9 janvier. Mardi, les deux entreprises avaient annoncé la cessation de la transmission des chaînes beIN en Egypte. Cette coupure était la conséquence «du refus de CNE d'accepter des conditions commerciales raisonnables», avait précisé beIN sur sa page facebook. Dans un communiqué, CNE avait attribué cette coupure à beIN, assurant oeuvrer à «résoudre le problème au plus vite». Le nombre d'Egyptiens abonnés à beIN est estimé à environ 300 000, dans un pays de près de 100 millions d'habitants. BeIN, propriétaire de droits particulièrement onéreux de retransmission de nombreux événements sportifs, détient le monopole dans le Monde arabe pour la diffusion, notamment des grandes compétitions de football. En 2018, la justice égyptienne a condamné le groupe et son président, Nasser Al Khelaïfi à deux amendes de 400 millions de livres (environ 19 millions d'euros) pour «violation» de la loi sur la concurrence. Par ailleurs, beIN accuse l'opérateur satellitaire Arabsat basé en Arabie saoudite de piratage commis par une chaîne se faisant appeler «beoutQ». L'Arabie saoudite et Arabsat ont nié cette accusation. Ce retour à de meilleurs sentiments est également lié à la CAN, puisque l'Egypte est organisatrice de la CAN 2019 et le groupe qatari est le détenteur exclusif des droits TV des matchs de la CAN pour la région Mena. En réglant cette crise, l'Egypte, qui filmera les matchs de la CAN, offrira à beIN Sports le droit de vendre les matchs aux autres pays arabes, dont l'Algérie, dans la région de l'Afrique du Nord et le Machrek. Après les Émirats arabes unis, le groupe beIN Sports avait fait savoir qu'il ne diffusera plus son bouquet en Égypte. Le groupe avait expliqué qu'il n'est pas parvenu à trouver un accord avec la société égyptienne qui gère la diffusion des chaînes numériques dans le pays. Les relations entre l'Égypte et beIN Sports sont très tendues ces derniers temps. Tout comme avec les Saoudiens, les Emirats, le Bahrein et l'Egypte qui avaient rompu leurs relations avec Doha, l'accusant de soutenir des groupes extrémistes et de se rapprocher de l'Iran.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha