Accueil |Culture | L'Ecran libre |

L'Entv en guerre contre le piratage des matchs de la LFP

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'est décidément la guerre entre la télévision publique et la Ligue nationale de football. Ce dernier dénonce le non-règlement de ses engagements financiers de la télévision publique. Mais 24h après, la télévision publique sous la direction de Tewfik Khelladi, a pondu un communiqué, indiquant qu'en dépit d'une conjoncture difficile, les engagements financiers de l'Eptv ont toujours été honorés malgré une défaillance dramatique en matière de protection de ses droits par le piratage systématique de certains éditeurs de service, de télévision, ainsi qu'à l'intérieur des enceintes de compétition. Ceci est déjà une violation flagrante des termes du contrat liant les deux partenaires qui autoriserait l'Eptv à ne pas payer. En réalité, l'Entv dénonce la présence sur la main courante des caméras des chaînes privées, qui n'ont payé aucun centime pour obtenir des images des matchs et surtout obtenir des déclarations à l'intérieur d'une zone déjà détenue exclusivement par la télévision publique. L'Entv dénonce indirectement le fait que certaines chaînes privées prennent des images des extraits des matchs diffusés dans le cadre de l'émission Nadi El Mouhtarifine, qui récapitule l'ensemble des matchs de football de la ligue nationale de football.
Officiellement l'Entv détient les droits des matchs de la Ligue et même ceux de la coupe d'Algérie. Mais certaines chaînes de télévision, notamment celles qui sont versées dans le sport et plus particulièrement dans le football, diffusent illégalement les matchs retransmis par l'Entv, en prenant même le soin d'effacer le logo de la télévision publique. Il faut préciser aussi que la FAF a toujours fermé les yeux devant ces dépassements. Le DG de l'Entv a interpellé le président de la FAF pour mettre l'accent sur les dépassements de certaines télévisions privées. Juridiquement, ces chaînes sont intouchables puisqu'elles émettent de l'étranger, mais leur existence est réelle en Algérie. Il y a quelques mois, ces chaînes privées ont été averties par la FAF, à l'époque de Raouraoua, à cause de la plainte déposée par beIN Sports concernant la diffusion des images des matchs de l'Algérie lors de la qualification pour la CAN et la Coupe du monde.
Depuis, les choses sont rentrées dans l'ordre. Mais aujourd'hui, qui arrêtera le piratage des matchs du championnat algérien? Faudra-t-il accorder les droits à beIN Sports pour qu'ils acceptent de se conformer à la légalité? En tout cas, l'Entv est dans son droit et fait face également à un autre piratage, celui du numérique, puisque les matchs diffusés en direct sur A3 et Canal Algérie sont retransmis en live, sur des chaînes YouTube et sur des comptes algériens. L'Entv prépare une réponse adéquate pour lutter contre cette nouvelle forme de piratage.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha