Accueil |Culture | L'Ecran libre |

M6, la petite chaîne qui monte, veut acheter les télés du groupe Lagardère

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'était dans l'air, mais le groupe Lagardère veut vendre ses chaînes au groupe M6. En effet Gulli (et ses versions internationales, en arabe en anglais et en français), Canal J, TiJi, Elle Girl TV, MCM, MCM Top et RFM TV vont être récupérées par M6. Seule Mezzo, autre chaîne du groupe Lagardère, ne deviendra pas une chaîne du groupe M6. Toutefois, le Conseil supérieur de l'audiovisuel et l'Autorité de la concurrence ont leur mot à dire. Ces institutions pourraient refuser cette vente, mais c'est assez peu probable. Les régies publicitaires des différentes chaînes seront également reprises par M6. Il faut dire que la petite chaîne qui monte est devenue puissante financièrement. Au 1er semestre 2018, le Groupe M6 a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 738 millions d'euros, soit une hausse de +11,4% par rapport au 1er semestre de l'an dernier. Côté télévision, la chaîne M6 maintient son rang de 2ème chaîne française auprès de la cible commerciale sur l'ensemble de la journée. Pour sa part, W9 se classe leader des chaînes TNT en 1ère partie de soirée (21h15-22h45) auprès de l'ensemble du public et reprend la 2e place des chaînes TNT sur la cible commerciale sur l'ensemble de la journée. Quant à 6ter, elle confirme sa position de 5e chaîne TNT toutes générations confondues auprès des femmes responsables principales des achats du foyer de moins de 50 ans (FRDA-50), alors que Paris Première confirme son statut de chaîne payante la plus regardée, avec 10,5 millions de téléspectateurs chaque mois. Avec une part d'audience de 1% sur les FRDA-50, Téva se classe, pour sa part, première chaîne payante sur la cible commerciale pour la 15ème vague consécutive. L'activité TV contribue ainsi à hauteur de 120,1 millions d'euros à l'Ebita consolidé du groupe, contre 106,9 millions au 30 juin 2017. En juillet 2018, le Groupe M6 est entré en négociations exclusives avec le fonds d'investissements Gacp, basé aux Etats-Unis, en vue de la cession de 100% du pôle FC Girondins de Bordeaux qu'il avait acquis en 1999. Dans un contexte d'augmentations des budgets de plusieurs clubs de Ligue 1, le Groupe M6 considère que la cession du FC Girondins de Bordeaux à Gacp, qui propose un projet sportif ambitieux et une stratégie d'investissement sur le long terme, constituerait la meilleure option pour maintenir la position du club et faire progresser à terme ses résultats. La réalisation de l'opération reste suspendue à la finalisation des négociations ainsi qu'à la consultation des instances sociales concernées et à l'approbation par le Conseil de Bordeaux Métropole des garanties proposées par Gacp vis-à-vis des loyers dus par le Fcgb pour l'occupation du Stade.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha