Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Les Africains noircis par l'Amérique et blanchis par les chinois

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une étude sur «l'Afrique dans les médias», analysant 700 000 heures de contenus télévisés américains, révèle que l'Afrique et les Africains restent largement sous-représentés et dépeints majoritairement de manière négative, rapporte le site OkayAfrica. Le triomphe en 2018 du film Black Panther, qui célèbre le Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée, n'a rien changé dans le paysage audiovisuel africain. La représentation de l'Afrique et des Africains dans les médias américains reste toujours loin des attentes, tronquée et négative, insiste le site OkayAfrica qui cite un nouveau rapport de l'Africa Narrative Project de l'Université de Caroline du Sud, aux États-Unis.
Pour produire ce rapport détaillé, le groupe de chercheurs a analysé plus de 700.000 heures de programmes télévisés ainsi que 1,6 million de tweets évoquant le continent africain et ses habitants.
La conclusion est que «la route est encore longue avant que l'Afrique ne soit représentée de manière équilibrée», note le site d'informations américain.
Selon le rapport, les téléspectateurs américains ont sept fois plus de chance d'entendre parler d'Europe que d'Afrique, et lorsque l'Afrique est mentionnée, elle n'est évoquée de manière positive que 14% du temps. Dans leur majorité, les sujets sur les Africains couvrent des thématiques criminelles ou traumatisantes, précise OkayAfrica.
En outre, les chercheurs ont noté que «les acteurs africains ont tendance à être cantonnés à des rôles mineurs, même lorsque le programme est centré sur l'Afrique, et que seuls 31% des Africains qui apparaissent à la télévision sont des femmes.
Si les Américains offrent une image négative des Africains, les Chinois accordent une place importante aux habitants du continent noir. Dans les programmes de divertissement, l'Afrique et les Africains sont régulièrement associés à une sexualité bestiale», a notamment déclaré Johanna Blakley, la directrice du centre de recherche, à OkayAfrica. Depuis quelques années, une multinationale chinoise a tissé sa toile. StarTimes est opérationnel dans 16 pays du continent, mais possède des bureaux dans 34 pays différents et s'impose ainsi comme un acteur économique majeur de l'Afrique. Une démarche qui a été favorisée et encouragée par le gouvernement chinois, comme si le rayonnement international du pays passait aussi par une forte présence en Afrique.
Le classement 2018 des chaînes panafricaines, réalisé par Kantar TNS, pour Africascope, reflète ces goûts: Novelas TV, diffusée par Canal+, Trace Africa, TV5 Monde, Canal+ Sport et Nollywood TV arrivent dans le Top 5. C'est encore sur la création locale que s'appuie le groupe Canal+ pour étendre son influence sur l'Afrique francophone. Avec sa chaîne A+, créée en 2014, il s'apprête à lancer à la mi-janvier une déclinaison de sa première chaîne de TNT gratuite en Côte d'Ivoire.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha