Accueil |Culture | L'Ecran libre |

La chaîne El Bilad fait monter son audience grâce au "Hirak"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Chaque révolution a son média de prédilection. Si les révolutions arabes avaient leurs porte-voix, Al Jazeera. Si les Gilets jaunes avaient leur télévision C News et France Télévisions contre l'acharnement de BFM TV et TF1 des hommes d'affaires français, en Algérie, le «Hirak» a une télévision de référence, El Bilad TV. Ce vendredi, une énorme bannière, avec les logos d'Echourouk et d'El Bilad TV est apparu sur le parcours des marches, mettant en valeur leur action de sensibilisation sur les manifestations populaires. En parallèle, la pancarte tenue par un groupe de journalistes portait également le logo de la chaîne Ennahar, en indiquant qu'elle était contre le «Hirak». Et pourtant, la chaîne de Anis Rahmani a été la télévision algérienne la plus reprise par les chaînes étrangères. Ainsi RT, BBC, TRT, Al Jazeera ou encore France 24 et Sky News Arabia ont repris des images d'Ennahar sur le «Hirak» pour parler de l'Algérie. La chaîne a acquis, depuis quelques années, une réputation de chaîne d'informations générales, qui est ouverte sur toute l'information concernant l'Algérie. Une position internationale qui est jalousée par certaines chaînes algériennes privées, comme la chaîne Echourouk News ou encore Numidia et surtout El Bilad TV. Cette dernière est devenue la chef de file des télévisions qui soutiennent le Hirak. Pourquoi une chaîne d'obédience islamiste dirige-t-elle le mouvement de renaissance audiovisuelle? La chaîne El Bilad appartient à un homme d'affaires proche du MSP puis du TAJ, son propriétaire n'est autre que Mohamed Djemaâ. La chaîne a été lancée le 19 mars 2014 à l'occasion du 14e anniversaire du lancement du quotidien qui porte le même nom qu'El Bilad en 2000. La chaîne qui a ouvert un nouveau studio pas loin des Archives nationales, s'est dotée surtout d'une antenne digitale très performante. Une chaîne YouTube qui possède plusieurs millions d'abonnés et une page facebook qui possède plus de 8 millions de fans. C'est surtout sur cette base de médiatisation digitale que le groupe El Bilad a acquis une forte notoriété et a failli vendre ses parts à un important homme d'affaires. Depuis le début de cette révolution du sourire, la chaîne El Bilad TV a multiplié les interventions et surtout les scoops et cela grâce à la qualité de son journaliste très professionnel Youcef Zaghba. Lors de son émission El Bilad El Youm il a reçu les principaux acteurs de l'actualité nationale. Il s'est également offert les interventions de deux personnes qui ont fait le buzz, le jeune qui a appelé «bach yerouhou gaâ» et surtout le frère de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia. El Bilad TV s'est illustrée ces dernières années par ses caméras cachées polémiques et surtout par la diffusion pirate de certains films récents.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha