Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Echourouk TV toujours leader du paysage audiovisuel algérien

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

S'il y a une chaîne de télévision qui survit à cette cacophonie médiatique, dans le paysage audiovisuel algérien, c'est bien la chaîne Echourouk TV. Malgré les problèmes qu'elle a subis durant le Ramadhan 2018, où l'on a vu deux de ses plus importantes productions retirées de la diffusion pour des raisons politiques, elle a réussi à maintenir le cap et même à se placer en pole position des chaînes les plus regardées en Algérie. Dans le dernier sondage réalisé par Immar, Echourouk TV a gardé la place de leader du paysage médiatique algérien, en réalisant 44,4% de parts d'audience, suivie de son éternel rival de Ennahar TV avec 42,3% de parts d'audience. La troisième place est occupée par la télévision publique A3 avec 26,7% de parts d'audience. au mois de mars dernier et suite aux changements politiques qu'a connus le pays, la chaîne Echourouk TV, avec sa chaîne d'info Echourouk News, a joué un rôle important, dans le traitement d'informations et le relais des invités proches du Hirak. Comme la chaîne El Bilad TV, la chaîne Echourouk TV a gagné en audience, ces dernières semaines, voire ce mois. Alors qu'il avait lancé la chaîne Echourouk +, Ali Fodil, qui a choisi le divertissement à la politique, est revenu à sa vocation, celle de journaliste engagé et offert à Lila Bouzidi et Kada Benamar l'occasion de traiter des sujets politiques, qui étaient par le passé, bannis par le pouvoir. Avec ce choix éditorial, Echourouk TV a choisi de faire dans l'offensive médiatique et gagner encore plus de place dans le paysage audiovisuel algérien. Il est clair que l'offensive d'Echourouk TV est lancée. En parallèle, elle a récupéré tous les téléspectateurs qui étaient branchés sur MBC pour regarder les feuilletons turcs. La chaîne Echourouk TV a été la première à diffuser le premier feuilleton turc doublé en «daridja» algérien ou «dziri». Le feuilleton qui a été diffusé en exclusivité sur Echourouk TV est intitulé «Elif». C'est un drame politique qui raconte l'histoire d'une jeune fille qui rêve de devenir médecin, mais qui en est empêchée par son père qui veut la marier à un riche notable du village. Finalement, elle échappe à son père et part à Istanbul poursuivre ses études et réaliser son rêve de devenir médecin. Elle retrouvera dans la grande ville un militaire qui l'a sauvée des griffes de son père. Le choix des séries turques n'est pas fortuit. Elle a été la première chaîne à diffuser la série historique Hortgul, sur le règne des Ottomans. Elle poursuit cette stratégie en diffusant une série, sur 100 épisodes, qu'elle vient d'acquérir auprès d'un vendeur syrien, pour les années 2019 et 2020. Les allégations d'un vendeur qui affirme avoir attaqué Echourouk TV et bloquer sa diffusion sur les satellites ne sont que des affabulations.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha