Accueil |L'Editorial |

«Roulette russe» de l'Occident en Syrie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ecoeurant! De quoi désespérer de la nature humaine! Voilà qu'après des milliers de victimes civiles, ce sont maintenant les enfants qui se font massacrer en Syrie. Kofi Annan a déclaré, hier, à son arrivée à Damas être «horrifié» par ces actes inqualifiables. Paris a décidé d'expulser l'ambassadrice syrienne. L'Allemagne a fait de même, suivie de l'Angleterre, de l'Australie, de l'Italie,... Bref, c'est la consternation mondiale. L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, se démène, comme il peut, pour faire appliquer son plan de paix. Malheureusement, aucun des pays occidentaux qui poussent des cris et condamnent les massacres ne l'aide ni ne l'encourage dans sa mission. Pourquoi? La réponse est donnée par le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, qui a déclaré lundi dernier, que le plus important est de «mettre fin à la violence» et non «se préoccuper de qui est au pouvoir en Syrie». Il accusait clairement les capitales occidentales qui mutualisent leurs efforts uniquement pour faire tomber le président Bachar Al Assad sans se préoccuper réellement à imposer la paix. D'ailleurs, est-ce vraiment la paix en Syrie qui est recherchée par l'Occident? Pas la moindre trace d'un doute. D'autant qu'hier un sinistre individu qui avait fait le malheur des Libyens est réapparu. En effet Bernard-Henri Lévy, ce mercenaire et porte-parole du sionisme, a écrit au président de la République française, François Hollande, pour le pousser à intervenir plus durement en Syrie. Visiblement content du résultat qu'il a obtenu en Libye, BHL tente de rééditer son «oeuvre» en Syrie. A cette différence qu'il écrit au président Hollande alors qu'il utilisait le téléphone avec Sarkozy. Ce sont tous ces appels au crime qui ont poussé le chef de la diplomatie russe à mettre les points sur les «i». «Les éléments les plus radicaux de l'opposition syrienne reçoivent en permanence des signaux pour ne pas cesser les combats», a-t-il précisé. De qui? Par qui? De ceux qui se «préoccupent de qui est au pouvoir» c'est-à-dire certaines capitales occidentales, Israël et son chargé de mission, BHL. Tout ceci est vraiment écoeurant! Au lieu d'aider à arrêter les massacres, cette communauté qui se veut internationale trouve, au contraire, sur les cadavres le meilleur prétexte pour atteindre son objectif unique, celui d'éliminer Assad comme elle a éliminé El Gueddafi. Créer le chaos en Syrie comme cela a été fait en Libye. Une communauté qui attribue systématiquement et sans même essayer d'enquêter, chaque massacre à l'Etat syrien en refusant d'admettre l'existence de groupes terroristes. Une telle communauté n'est vraiment plus crédible aux yeux des peuples. Si tant est qu'il lui restait une once de crédibilité après son inqualifiable silence lors des massacres des enfants de Ghaza en 2008 et 2009 par l'armée israélienne. Cette armée qui a utilisé, en toute impunité, contre ses victimes des bombes au phosphore blanc et autres composants chimiques dont les effets sont jusqu'à maintenant constatés par les naissances de bébés palestiniens avec des malformations congénitales. Oui, c'est vraiment écoeurant! Pas un mot contre Israël et ses massacres d'enfants à Ghaza, mais levée de boucliers contre le seul Etat syrien alors que tout le monde sait que des groupes terroristes sont également présents sur le théâtre des opérations. C'est tellement écoeurant que personne ne croit plus ce monde occidental au regard sélectif. Ce monde occidental qui fait croire vouloir protéger les civils et les aider à instaurer la démocratie. Ce monde occidental qui appelle aux armes au lieu d'appeler aux urnes. Ce monde occidental qui a vendu son âme au diable. Ce monde occidental qui porte bien ses oeillères et son mors aux dents. Et qui répond sitôt qu'il est éperonné! Ce monde occidental qui, à force de courber l'échine, va à sa propre perte. Avec ce qui se passe au Vatican...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha