Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |L'Editorial |

La foire aux rumeurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'arête. Certains milieux digèrent mal les réussites de l'Algérie. Alors et cycliquement lorsque leur «indigestion» s'aggrave, ils «vomissent» leurs ressentiments. Les signes de leur mauvais état de «santé» se présentent sous diverses formes parmi lesquelles il y a la désinformation. La semaine dernière, ces milieux paraissaient en grande souffrance. Ils ont commencé par viser le secteur de l'éducation. La ministre, Mme Benghebrit, a vite fait «d'aseptiser» les lieux de leur passage. C'était lundi dernier lors d'une réunion qu'elle avait eue avec les partenaires sociaux. Elle a opposé le plus ferme démenti aux assertions qui voulaient faire croire que le calcul des retraites des enseignants avait changé. En mal bien entendu. Ejectés de là, mais toujours «souffrants» ils se sont alors dirigés vers le secteur de l'habitat. Jeudi dernier c'était au tour du ministre, Abdelmadjid Tebboune, d'intervenir en marge des questions orales du Sénat pour affirmer avec force que la réalisation en cours des 920.000 logements (toutes formules comprises) se poursuivait le plus normalement du monde. Il réagissait à l'intox répandue parmi les bénéficiaires qui tendait à leur faire croire que la chute du baril allait entraîner celle des programmes de logements. Le but est, il va de soi, de tenter de saper leur moral. Après avoir réaffirmé que, crise du pétrole ou pas, le financement des programmes de logements est assuré, Tebboune a ajouté que les «semeurs de doute», qui sont connus, n'ont aucune chance de «berner les citoyens». Ceci dit, il est vrai que l'Algérie est en passe de gagner la bataille du logement. En quinze années, 3 millions de logements ont été construits et distribués aux Algériens. Près d'un million d'autres sont en cours de réalisation. Aucun pays au monde n'a réalisé une telle quantité en si peu de temps. Le logement pour tous est une réalité en Algérie. Notre pays est en passe d'en finir avec les bidonvilles. En 2018, la crise du logement sera définitivement surmontée. Ainsi donc et après les nombreuses batailles gagnées (la paix et la stabilité, le développement de notre armée, le «printemps arabe» tenu à distance, la lutte antiterroriste, la chute du baril qui n'a pas affecté notre quotidien, l'eau, les infrastructures de base, les écoles, les universités et on en oublie), il n'y aura, très bientôt, plus aucun Algérien vivant dans un habitat insalubre. Ce sont toutes ces conquêtes qui font rager ceux qui veulent que nous ayons toujours la «tête en bas». En revisitant nos us et coutumes, on retrouve une ancienne pratique qui consiste à calmer les malades pris de convulsions nerveuses en leur mettant une clé dans la main. Et ce ne sont pas les clés qui manquent actuellement. Dans tous les cas de figure, la rumeur n'est utilisée que pour contrer la vérité. La meilleure prévention reste la communication!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha