Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 18 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 34 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 24 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |L'Editorial |

Elections américaines et piratage

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Expertise. Alors que tous les regards étaient, hier, portés sur les bureaux de vote ouverts pour des primaires en France, aux Etats-Unis, dans le même temps, la commission électorale de l'Etat du Wisconsin a accepté la vérification des résultats qui ont permis la victoire de Donald Trump. Pour nous Algériens, il est plus intéressant de suivre cet événement vu qu'il est certain que le jour où nous adopterons le vote électronique viendra. Autant en tirer des enseignements. «Des experts en cybersécurité nous ont donné des informations très troublantes sur la possibilité de failles en matière de sécurité dans les résultats électoraux à travers le pays» a déclaré le directeur de campagne de la candidate écologiste Jill Stein, aux dernières élections américaines. C'est pourquoi renchérit la candidate elle-même «il faut enquêter sur les résultats inattendus de cette élection et les anomalies recensées avant que l'élection 2016 ne soit validée». Pour rappel, c'est le 19 décembre prochain que cette validation aura lieu. C'est pourquoi, Jill Stein a demandé et obtenu l'accord de la commission électorale de recompter manuellement les voix. Elle ne compte pas s'arrêter au seul Etat du Wisconsin, mais saisir aussi les Etats de Pennsylvanie et du Michigan. La démarche de Stein a fait réagir Donald Trump qui avance le fait que la candidate démocrate Hillary Clinton avait elle-même reconnu les résultats «puisqu'elle m'a félicité». Et d'ajouter «nous devons accepter ce résultat et regarder vers l'avenir». Dire qu'avant c'était lui-même qui évoquait la fraude électorale. Passons. D'ailleurs, son objection donne de la valeur aux doutes car pourquoi serait-il contre le recomptage s'il était sûr des résultats? Quant à Hillary Clinton qui «l'a félicité», elle a chargé son avocat d'expliquer que «n'ayant pas nous-mêmes découvert de preuves suffisantes de piratage ou de tentatives venant de l'extérieur pour modifier la technologie servant à voter, nous n'avions pas prévu d'utiliser cette possibilité». Néanmoins, a-t-il ajouté et «maintenant qu'un nouveau décompte a été lancé dans le Wisconsin, nous comptons participer afin de nous assurer que le processus soit mené d'une façon juste pour toutes les parties». En effet, seuls des spécialistes en informatique pouvaient déceler des anomalies. Il est bon de se demander pourquoi la candidate écologiste se démène autant? Elle trouve là une façon de se racheter, elle qui a été accusée d'avoir fait perdre Hillary Clinton en maintenant sa candidature. Au final, des pirates auraient-ils pu s'introduire dans le système informatique et manipuler les résultats? La réponse est oui! L'ont-ils fait? On le saura dans quelques jours!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha