Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |L'Editorial |

Les terroristes de Daesh dans la nature

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le guêpier. Maintenant que Daesh a été chassé de Mossoul. Maintenant que Raqqa est sur la même voie. Maintenant que la mort du chef de Daesh est «validée» par les ONG et leurs réseaux médiatiques, toutes ces données préfigurent une nouvelle tournure dans les activités du terrorisme international. Et notamment le retour dans leurs pays d'origine des terroristes étrangers qui s'étaient engagés dans les groupes de Daesh. Ils sont des milliers d'Européens. Lundi dernier notre ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, nous a appris qu'il y avait aussi quelque 5 000 Africains. Tous les pays concernés savent que leurs citoyens terroristes vont revenir, mais aucun n'a trouvé la parade ou le moyen de les canaliser et contrôler leurs faits et gestes une fois de retour dans leurs pays. Les uns parlent de camps d'internement. D'autres de déchéance de nationalité. D'autres encore d'expulsions lorsqu'il s'agit de binationaux. Actuellement, des procès pour «financement du terrorisme» de parents ayant envoyé de l'argent à leurs enfants devenus terroristes ont lieu en France. Ces parents trouvent normal d'aider leurs enfants. Même pour tuer leurs semblables. Si les pays d'Europe sont désarmés devant ce reflux du terrorisme, qu'en est-il des pays africains? Le souci n'est vraiment pas le même qu'en Europe. Pour une raison simple. Les terroristes de nationalités africaines n'ont très certainement pas dans leurs projets de retourner chez eux. Dans une Afrique qui ne leur propose que la faim et la misère. C'est d'ailleurs une drôle de coïncidence que cette affaire des migrants soit montée en épingle maintenant chez nous par certains milieux. L'Algérie «suit de près le phénomène de l'immigration clandestine des Africains pour qui l'Algérie est devenue une destination», vient de déclarer notre ministre des AE, Abdelkader Messahel, avant d'ajouter que le gouvernement va «prendre des mesures urgentes pour faire face à ce flux important de migrants clandestins derrière lequel se cachent des réseaux organisés...(qui) émanent d'une mafia organisée comprenant des Algériens qui encadrent les opérations de migration clandestine vers l'Algérie après la fermeture de l'accès libyen du fait de la présence des forces étrangères et de représentants de l`Organisation internationale pour les migrations (OIM)». Pays de «destination» veut dire que les migrants considèrent notre pays comme un eldorado et qu'ils comptent s'y installer. Contrairement aux pays de transit qui comme la Libye n'ont plus rien à offrir. Certains de nos partis politiques manquant de profondeur, ont vite fait de crier à la charité humaine et aux droits de l'homme, encouragés dans cette voie par des ONG comme Human Rights Watch (HRW). Entre fonds de commerce et naïveté politique. Voici un détail qui devrait leur donner à réfléchir.
Le consulat de Tunisie à Lyon (France) vient d'être cambriolé. 450 passeports vierges et un tampon officiel ont été emportés par les malfaiteurs. Il y a fort à parier que ces documents se retrouveront entre les mains de terroristes échappés de Mossoul et de Raqqa. L'agitation politico-médiatique autour des migrants à laquelle nous assistons dans notre pays rappelle la fameuse «ingérence humanitaire» des années 1990. Une grosse ficelle que l'Etat algérien et les patriotes ne laisseront pas passer!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha