CONSTITUÉ DE MIGRANTS SUBSAHARIENS

Un réseau d'escrocs démantelé

Les services de sécurité ont mis hors d'état de nuire un réseau national d'escroquerie ayant extorqué à ses victimes des sommes importantes d'argent. A la tête de ce réseau, Amadou F., un Africain âgé de 44 ans, entré clandestinement en Algérie, en 2012.
Ce dernier qui a soutiré la somme de 1300 euros à la seule victime C. M., enseignant universitaire de son état, sera arrêté à la suite de la plainte déposée par ce dernier.
Les investigations menées par les gendarmes enquêteurs ont permis de découvrir que Amadou F. était à la tête d'un réseau criminel national qui sévit dans plusieurs wilayas, notamment à Saïda, à Annaba, à Tiaret, à Aïn Témouchent, à Tizi Ouzou, à Béjaïa et à Bordj Bou-Arréridj...
À son actif, d'innombrables infractions commises ces dernières années, dont des actes de banditisme. Plusieurs membres de ce réseau ont été arrêtés et présentés devant les juridictions compétentes.