Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |L'Editorial |

Peine capitale pour l'espion d'Israël

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Vieux démons. Le tribunal criminel de Ghardaïa a condamné, lundi soir, à mort le principal accusé dans une affaire d'espionnage. Six autres accusés ont écopé de dix ans de prison ferme. Ils devront tous verser également une amende d'un million de dinars au Trésor public. Il faut préciser qu'il s'agit d'un appel au cours duquel ont été confirmées les peines prononcées en première instance. Le condamné à mort est de nationalité libérienne et d'origine libanaise tandis que les six autres condamnés sont de différentes nationalités subsahariennes. Tous «travaillaient» à Ghardaïa pour le compte d'Israël. Il faut également rappeler que s'ils ont été condamnés hier, leur arrestation remonte au début de l'année 2016. Ils ont été jugés pour «espionnage au profit d'une puissance étrangère (Israël) et constitution d'une bande criminelle dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'Algérie». Est-il nécessaire de rafraîchir les mémoires sur les troubles qu'ont vécus à cette même époque et durant deux années, nos concitoyens de Ghardaïa? Surtout à ceux qui se gaussent de «la main de l'étranger»? En réalité, ce n'est pas la première fois qu'Israël s'illustre dans des «coups bas» portés contre notre pays. Le Mossad (service secret israélien) s'était déjà illustré en combattant l'ALN lors de la guerre de Libération nationale. Le moins que l'on puisse en déduire est que l'Etat hébreu était opposé à l'indépendance de notre pays. Pourquoi? En prenant fait et cause pour les Français d'Algérie de confession juive qui, dès 1870, s'étaient dressés de fait contre les Algériens. D'ailleurs et avant même la création de l'Etat d'Israël, le sionisme était très actif en Algérie, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale. D'autres sources remontent au XIXème siècle pour rappeler que Bacri et Busnach n'ont jamais été des électrons libres. Tout comme aujourd'hui BHL qui n'est plus à présenter aux Algériens. Ses intentions non plus. C'est lui qui a déclaré que «l'Algérie est un pays juif». Et que donc, il cherche à le «récupérer». Sous ce prétexte se cachent des plans hautement plus stratégiques. Israël se trouve à l'autre extrémité de la Méditerranée alors que l'Algérie est juste à l'entrée sur 1200 km. On sait que l'Etat hébreu surveille par satellites le développement de l'armée algérienne. Il est clair que le statut de force militaire régionale qu'a acquis l'ANP n'est pas pour plaire à Tel-Aviv. Comme il est clair que l'attaque de notre ambassade au Mali en mars dernier porte la signature du Mossad. Un des accusés qui viennent d'être jugés par le tribunal criminel de Ghardaïa est en fuite. Il est de nationalité malienne et serait actuellement dans son pays. Rien d'étonnant qu'il continue à s'en prendre à notre pays en ayant même reconstitué une bande de criminels à cette fin. Ce qui expliquerait la recrudescence des réfugiés subsahariens dans notre pays. Un mouvement à double «usage». Pour tenter une déstabilisation sous la forme d'ingérence humanitaire et faire passer des terroristes dans le flot des réfugiés. On ne peut être plus clair!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha