INAUGURATION DU TRAM, MARCHE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Ambiance festive à Sétif

Nouredine Bedoui
Nouredine Bedoui

La présence du ministre de l'Intérieur Nouredine Bedoui a imprimé une ambiance particulière aux festivités de la célébration du 8 Mai 1945.

Le tramway de la ville de Sétif très attendu par les habitants de Aïn El Foura a été inauguré officiellement hier. Ce sont trois ministres, en l'occurrence Nouredine Bedoui, Abdelkader Zalène et Hocine Necib, respectivement, ministres de l'Intérieur, des Travaux publics et des Ressources en eaux qui ont supervisé sa mise en ligne. La mise en service du tramway de Sétif a été donnée à partir du lieu où a été tuée la première victime des massacres du 8 Mai 1945, à savoir Bouzid Saâl. Avant la mise en service du tramaway, la délégation ministérielle a pris part à la marche organisée par la société civile à l'occasion de la commémoration de 73e anniversaire des manifestions du 8 Mai 1945, depuis le siège de la wilaya jusqu'au lieu où Bouzid Saâl est tombé avec le drapeau algérien en mains. Composée d'une foule nombreuse, la marche en question a suscité une ambiance particulière dans la capitale des Hauts- Plateaux. En effet, des citoyens de tout âge se sont mis des deux côtés de la rue du 1er Novembre 1954 scandant spontanément «Vive l'Algérie». D'autres familles sous l'effet de l'émotion n'ont pas cessé de fuser des youyous depuis les balcons de leurs demeures et d'immortaliser le moment par leurs appareils photo et smartphones. De leurs côtés, les commerces jouxtant la rue principale ont tous baissé rideau en guise à la fois de respect pour les victimes des massacres du 8 Mai 1945 et de joie procurée par la mise en service de ce moyen de transport. La marche de la société civile qui a duré une demi-heure a été clôturée par la lecture d'un communiqué sur place par deux personnes dont l'une représentant la communauté ibadite habitant dans la wilaya de Sétif. Le communiqué a mis en avant notamment les réalisations qu'a connues la wilaya de Sétif ces dernières années sous l'ère du président Bouteflika. Les marcheurs et les curieux ont été invités à la fin de l'action d'embarquer dans le tramaway dans sa première rotation. L'exploitation du tramway de Sétif débute de façon officielle aujourd'hui. Commentant pour sa part la mise en service du tramway de Sétif le ministre de l'Intérieur Nouredine Bedoui a indiqué lors d'un point de presse tenu à la fin de sa visite dans la région, que le tramway de Sétif est une réponse aux pessimistes et aux défaitistes qui ont douté dans la capacité de l'Etat de venir à bout de ce projet suite à la chute des prix du pétrole. «Le tramway de Sétif est aussi une preuve sur la tenue par le président de la République de ses engagements», a-t-il ajouté. Nouredine Bedoui qui a profité de l'occasion, a affirmé que la dotation des chefs- lieux de wilayas en caméras de surveillance n'a pas pour objectif la restriction des libertés des citoyens ou la répression. «Il faut que ce soit clair, les droits et les libertés des citoyens sont garanties par la Constitution», explique-t-il. «Le seul objectif de l'installation de ces caméras est d'assurer une meilleure sécurité pour nos concitoyens», dira-t-il, soulignant que ce dispositif existe dans les pays les plus développés au monde. «L'objectif des cameras de surveillance installées dans les stades est le même que celui arrêté pour les chefs- lieux des wilayas, à savoir la sécurité», a ajouté Bedoui, notant que le phénomène de la violence dans les stades est étranger à notre culture et à ce titre il faut le combattre avec la rigueur qui s'impose et avec toutes les parties concernées. Le ministre de l'Intérieur a pour rappel procédé dans la matinée d'hier à l'inauguration d'une unité de police spécialisée dans l'installation et le contrôle des caméras de surveillance. Intervenant pour sa part lors du point de presse, Abdelkader Zalène a indiqué que la mise en ligne du tramway de Sétif est d'abord une reconnaissance pour les sacrifices des habitants de cette région qui ont donné et continuent à donner le meilleur d'eux-mêmes pour l'Algérie. «Le tramway de Sétif long pour le moment de 15 km pour 12 stations connaîtra prochainement une extension. Il sera long de 23 km pour 26 stations», a fait savoir le ministre, indiquant que le tramway de Sétif est d'une capacité de 5000 voyageurs heure.

Bedoui au sujet des gardes communaux
«80% des revendications sont satisfaites»
Procédant dans la matinée d'hier au siège de la wilaya à la remise des clés de logements sociaux et des attestations de bénéfice de la Omra et crédits Angem au profit des gardes communaux et leurs familles, Nouredine Bedoui, ministre de l'Intérieur, a fait savoir que les revendications, des gardes communaux sont satisfaites à hauteur de 80%. «L'Etat continuera à satisfaire leurs revendications, à savoir jusqu'à la totalité de leurs revendications», s'est engagé le ministre. Pour le ministre de l'Intérieur, les gardes communaux font partie désormais de la grande famille des collectivités locales. «La prise en charge des revendications des gardes communaux est une priorité pour l'Etat, car celui-ci est entièrement convaincu que ces derniers seront prêts à répondre à son appel à tout moment», a ajouté le ministre, appelant les gardes communaux et leurs familles à se montrer seulement patients.