Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 30 °C
30
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 32 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 20 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 28 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 32 °C
28
Accueil |L'Editorial |

Les Palestiniens et le veto américain

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pour le peuple palestinien martyr, les décennies se suivent et se ressemblent aussi bien en ce qui concerne les exactions quasi permanentes et systématiquement impunies d'Israël que le veto américain aux différentes résolutions soumises au Conseil de sécurité de l'ONU. Donc, pour ne pas changer, les Etats-Unis ont bloqué délibérément le projet de résolution proposé par le Koweït, membre non permanent et représentant des Etats arabes au sein de cette instance onusienne, pour la protection des Palestiniens «vivant» à Ghaza et en Cisjordanie, en réalité prisonniers sous le regard impavide des nations dans un camp de concentration qui n'a rien à envier à ceux de l'armée nazie. L'ambassadeur de Chine auprès des Nations unies, Ma Zhaoxu, a indiqué que ce projet de résolution, bloqué par le veto américain, «reflétait la situation réelle sur le terrain et pouvait aider à protéger les civils palestiniens et à apaiser les tensions». Son pays étant «opposé à toute violence contre les Palestiniens» et ayant voté en faveur du texte, il a appelé l'Etat hébreu à «faire preuve de retenue et oeuvrer à une désescalade de la tension». Des mots que le gouvernement pas plus que l'armée sionistes ne reconnaissent, toute leur stratégie étant fondée depuis des décennies sur les tensions et les provocations quand ce n'est pas sur les agressions meurtrières, forts d'une impunité qui restera dans les annales de l'humanité.
Le projet de résolution koweïtien avait beau être soutenu par 10 des 15 membres du Conseil de sécurité, il n' avait aucune chance pour que Washington, qui vient de provoquer une flambée de violence extrême durant le mois de mai avec le transfert illégal de son ambassade dans El Qods occupée, lui laisse le champ libre.
La Chine, la France et la Russie ont voté pour leur part en faveur de son adoption, une manière louable de manifester leur soutien raisonné et raisonnable à la cause palestinienne, quitte à faire grincer des dents le gouvernement Netanyahu et les lobbies sionistes aux Etats-Unis et dans certaines capitales occidentales. Il reste que l'opinion arabe et musulmane observe, dans une impuissance qui n'a d'égale que la rage et l'écoeurement face à tant d'injustice, le comportement des pays qui se targuent de porter l'étendard de la cause arabe et islamique alors qu'ils ne sont rien d'autre que les suppôts du sionisme, certes masqués mais malgré tout apparents.
A cet égard, la déclaration du diplomate chinois, préoccupée par les récentes tueries à Ghaza, prend une importance peut-être symbolique, mais néanmoins édifiante: «Le dossier de la Palestine est au coeur de la question du Moyen-Orient», a dit M. Ma, tout en déplorant «le fait qu'après 70 ans, le peuple palestinien continue d'être traité injustement». Qu'il ait exhorté ensuite le Conseil de sécurité et la communauté internationale à réagir rapidement aux appels légitimes des Palestiniens et des Arabes, à promouvoir la paix et à encourager la reprise des pourparlers israélo-palestiniens en vue d'une solution à deux Etats, cela devrait apporter un peu de baume au coeur des Palestiniens martyrisés, s'il n'y avait cette duplicité et cette fourberie qui ont toujours caractérisé les «négociations» aussi bien à Oslo qu'à Camp David.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha