Sonatrach et le "bonheur" des entreprises algériennes

Coup de pouce. C'est un rendez-vous à ne pas manquer pour les entreprises nationales ambitieuses. Celles qui veulent mieux garnir leur carnet de commandes, celles qui veulent améliorer leur plan de charge ou tout simplement des porteurs de projets à la recherche d'opportunités. Selon le communiqué publié lundi dernier, les 9 et 10 septembre prochain, la première entreprise du pays, Sonatrach, exposera «les opportunités d'investissement qu'offre son plan de développement» au Centre international des conférences d'Alger (CIC). Ce sont deux journées d'information «initiées par Sonatrach en faveur de l'intégration industrielle nationale». Le thème de cette rencontre: «Opportunités d'investissement pour les entreprises algériennes» est on ne peut plus clair. Non seulement elle veut offrir du travail aux entreprises nationales qui le désirent mais elle s'engage à leur apporter «tout le soutien nécessaire» pour les aider à s'inscrire dans une «économie productive dans le secteur des hydrocarbures». Tout un programme. En effet, par cet appel à la préférence nationale, Sonatrach poursuit un objectif stratégique.
Elle vise à «promouvoir le contenu local des plans de développement de Sonatrach de manière à porter en 2030 le taux d'intégration industrielle national à 55%». La panoplie des opportunités offertes par Sonatrach est large et variée. Certes, le domaine pétrolier est omniprésent, mais les biens d'équipement, la sous-traitance, l'ingénierie, la maintenance industrielle et bien d'autres services font partie de l'offre Sonatrach. Les patrons algériens et même les futurs entrepreneurs qui veulent s'arrimer au développement de la Sonatrach ont là une occasion en or. Tout leur sera expliqué au cours des deux journées. Ils pourront exposer leurs problèmes et des solutions seront recherchées ensemble. Entre les responsables de Sonatrach et tous les postulants à cet appel d'offres inédit. Car c'est bel et bien un appel d'offres avec comme particularité la préférence nationale. Inutile de rappeler aux opérateurs nationaux que décrocher un contrat de commande avec Sonatrach c'est inscrire son entreprise dans le développement durable. Les plus avertis savent qu'il ne faut pas rater le train. La locomotive Sonatrach s'emploie actuellement à atteler le plus possible d'entreprises nationales pour les mener vers les grands horizons. Ce genre d'opportunités ne se renouvelle pas tous les jours. Ce sont des occasions qui ne se présentent qu'une fois dans la vie. Pour qui sait les saisir. Cette initiative de la Sonatrach pour une meilleure intégration industrielle nationale prouve que l'entreprise citoyenne dans notre pays est loin d'être un simple slogan!