Prévisions pour le 18 Decembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 23 °C
34
 Laghouat Min 2 °C Max 15 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 13 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 8 °C Max 20 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 1 °C Max 18 °C
32
 Saïda Min 4 °C Max 17 °C
32
 Annaba Min 8 °C Max 16 °C
30
 Mascara Min 4 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 6 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 14 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 6 °C Max 15 °C
32
Accueil |L'Editorial |

La saison estivale 2019 se prépare maintenant

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Progrès. Une réunion d'évaluation de la saison estivale 2018 s'est tenue mercredi dernier. Regroupant «les représentants de tous les secteurs ministériels concernés», elle a été présidée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Salah Eddine Dahmoune précise le communiqué publié jeudi dernier. Il est inhabituel de parler de la saison estivale en pleine rentrée sociale et scolaire. Pourtant, c'est le moment idéal pour les professionnels de ce segment socio-économique, de faire le bilan de la saison écoulée et de préparer la suivante. En mettant à profit les points positifs et les ratés qui ont pu être constatés. Cette réunion fait suite au plan d'action (pour les 14 wilayas côtières) annoncé en juin dernier par le ministre de l'Intérieur, Nouredine Bedoui. C'était lors de la rencontre nationale pour la préparation de la saison estivale 2018, qui a regroupé, outre le ministre de l'Intérieur, celui du Tourisme, celui de la Jeunesse et des Sports et celui de la Culture. Mercredi dernier, c'était l'évaluation de ce qui avait été décidé en juin dernier. Jusque-là, il n'y a rien à dire. C'est parfait. Une organisation inédite. Une collaboration et une coordination qui avaient manqué jusque-là. D'ailleurs et à lire le communiqué, la réunion de mercredi dernier a permis de «saluer les premiers résultats réalisés sur le terrain». Plus de plages autorisées à la baignade, la répression «des exploitations illégales des espaces publics, des plages et des parcs» et les efforts fournis par la Protection civile. Oui, mais qu'y a-t-il après? Que faire de cette évaluation? Aucune précision en ce sens n'a été communiquée. Logiquement l'on s'attend à ce que cela serve pour préparer une meilleure saison estivale 2019. Au risque de se répéter, c'est le moment idéal pour préparer, dans le calme et hors de toute précipitation, la prochaine saison estivale. Et si l'on insiste c'est parce qu'il a fallu attendre le mois de juin dernier pour voir venir le plan d'action d'une saison qui commence en juillet. Un mois, c'est court. Une année, c'est nettement mieux. On a le temps de rénover, d'ajuster, d'innover, d'étendre la saison estivale à toutes les wilayas du pays. Chaque parcelle de notre territoire recèle ses propres richesses touristiques. Il suffit de les mettre en relief. Nous osons croire que cette réunion de mercredi dernier, première du genre, prélude à un progrès dans la gestion des collectivités locales. L'objectif étant de préparer la prochaine canicule de l'été en plein hiver. Et les pluies diluviennes d'automne (avec les avaloirs) sous le soleil de plomb de l'été. Avec un double objectif. Lorsque les citoyens constateront que leurs ministres sont prévoyants, ils n'attendront plus la dernière minute pour faire le choix de leurs destinations de vacances. Ce sont les effets insoupçonnables de l'exemplarité du gouvernement!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha