Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 4 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 7 °C Max 21 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 20 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 3 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 4 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 16 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 19 °C
32
 Ghardaïa Min 4 °C Max 18 °C
32
Accueil |L'Editorial |

Le "service après-vente" des autoroutes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Info-trafic. L'ADA remplace l'ANA et l'AGA. Pas d'impatience, on va expliquer cette débauche de sigles. L'ADA c'est l'Algérienne des autoroutes. C'est un établissement public à caractère industriel et commercial créé en 2016. L'ANA (Agence nationale des autoroutes) et l'AGA (l'Algérienne de gestion des autoroutes) ont donc fusionné pour donner naissance à l'ANA. Après cet éclairage des enseignes, au fond, les choses commencent à se mettre en place pour assurer le «service après-vente» de nos autoroutes. Ou si l'on préfère, pour assurer la gestion (pas immobilière, mais cela y ressemble) totale de nos autoroutes. Voici les missions de l'ADA telles que décrites à l'article 7 du décret exécutif: «L'établissement a pour missions, l'étude, la réalisation et l'équipement des autoroutes, ainsi que leurs dépendances. Il a aussi pour missions d'assurer la gestion, l'exploitation, la surveillance, l'entretien et la maintenance de la totalité des tronçons d'autoroutes et de leurs dépendances qui lui sont confiés.». En résumé, l'ANA et l'AGA ont été «avalées» par l'ADA. Ceux qui suivent l'actualité ont dû remarquer ces communiqués qui depuis peu informent les usagers de l'autoroute Est-Ouest sur le trafic routier. Le dernier a été publié mercredi dernier et concernait le «passage d'un convoi exceptionnel...au niveau de Yellel (Relizane) au PK 907». Ce qui devait perturber le trafic routier dans cette zone «mercredi de 9h00 à 12h». On a l'impression que le communiqué a été diffusé en catastrophe puisque sa publication est intervenue le jour même du passage du convoi. Le plus important n'est pourtant pas là. Rappelez-vous, le mois dernier il était question du péage sur nos autoroutes. Une fois c'était oui, une fois c'était non. Répondant aux questions des parlementaires, Abdelghani Zalène, notre ministre des Travaux publics avait en dernier ressort informé «que le système de péage au niveau de l'autoroute Est-Ouest ne sera pas lancé dans l'immédiat, précisant que le tarif n'a pas encore été fixé et que les travaux des points et stations de péage se poursuivent encore». Eh bien, pour faire court, le péage des autoroutes est l'affaire de l'ADA. Elle sera aux autoroutes ce qu'est Gest-immo pour l'Aadl. Elle a déjà mis en pratique son plan de communication. Depuis le début du mois d'août dernier elle a publié quatre communiqués. Le premier sur «une déviation, pour cause de travaux, au niveau de Khemis El Khechna». Le second sur «la fermeture provisoire du tunnel d'El Kentour pour l'équiper en caméras». Le troisième sur «la déviation au niveau de Mouzaïa (W.Blida) suite à la réalisation d'une partie de la gare de péage». Ce sont là les premiers «balbutiements» de l'ADA depuis sa création en février 2016. Il y a comme un «retard de croissance» (même sur son site Web) doublé d'un «décrochage» assez tardif de l'ANA et de l'AGA. On ne peut pas dire que l'organisation de cette nouvelle structure aura été facile. Mauvais présage!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha