{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La menace terroriste est toujours là

Vigilance. Chaque jour des terroristes sont arrêtés, d'autres se rendent, tandis que d'autres sont éliminés. Chaque jour le ministère de la Défense publie un communiqué pour donner à l'opinion publique les dernières informations de la lutte contre le terrorisme. Hier, c'est un terroriste qui s'est rendu avec son arme (Kalachnikov) à Tamanrasset. Plus loin, à Tissemsilt et à Khenchela ce sont deux «éléments de soutien aux groupes terroristes» qui ont été arrêtés par nos forces militaires. La veille, l'avant-veille, des caches d'armes, des casemates où étaient stockés des denrées alimentaires, des outils de fabrication d'explosifs ont été découvertes par l'armée un peu partout dans le territoire national. Chaque mois, la revue El Djeich publie le bilan de la lutte antiterroriste du mois précédent. On se rend compte que la lutte ne faiblit pas. On se rend compte également que le terrorisme n'est pas éradiqué. Qu'il est toujours présent dans notre pays. Par petits groupes certes, mais il est là. Avec ses lots d'armes enfouis sous terre. Comme autant de petits arsenaux qui sont constitués pour servir le moment venu. C'est rassurant de constater que notre armée ne baisse pas la garde et pourchasse toujours ces criminels. Ce qui est moins rassurant c'est l'absence de ce sujet des préoccupations politico-médiatiques. Il ne s'agit pas de verser dans l'alarmisme. Il ne faut pas non plus verser dans la banalisation et la routine d'un fléau qui est une menace existentielle. Que la préparation de l'élection présidentielle du 12 décembre prochain mobilise toutes les énergies, relève d'une profonde aspiration populaire. Il faut cependant rester éveillé et ne pas négliger ce qui peut être une menace pour cette même échéance. Ces terroristes qui sont localisés par nos militaires dans tous les coins de notre grand pays avaient pour objectifs de semer la mort et créer des troubles. Mais si chaque jour des arrestations et des neutralisations de terroristes ont lieu cela veut dire que le phénomène persiste. Tous les Algériens doivent en être conscients. Pour leur faire «toucher du doigt» le degré de menace qui plane au-dessus de nos têtes. Pour leur permettre d'apprécier l'efficacité de notre armée. Pour leur rappeler que nos militaires ont besoin d'être soutenus, encouragés, remerciés. Ce silence politico-médiatique est en soi dangereux. On ne banalise pas un fléau qui a déjà fait 200 000 morts. Et qui guette toujours!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours