{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Aadl- Gest.Immo : scandaleux !

Un ascenseur en panne doit être programmé pour réparation. Cela peut se faire en une semaine, deux ou même un mois. Tout dépend du planning et de la disponibilité de l’équipe de techniciens. Mais quand la panne dépasse les trois mois, il y a lieu de se poser des questions. Le drame est d’avoir une première réponse où on vous affirme «c’est une petite panne, ça va se régler dans la semaine» et vous vous demandez alors pour quelle raison la réparation a pris un temps aussi long pour un problème aussi insignifiant. Trois semaines après, l’ascenseur est toujours à l’arrêt. Et lorsque vous demandez à nouveau les raisons de l’arrêt prolongé, on vous répond que «la panne est signalée, mais apparemment les techniciens n’ont pas pu déceler son origine» ! Est-ce sérieux ? Les locataires du bâtiment 5 de la cité Aadl/ Bab Ezzouar 2 sont pénalisés depuis des mois alors qu’ils s’acquittent mensuellement de 2 500 DA de frais pour la gestion, le gardiennage et les parties communes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours