{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Commerce du lait sous condition

La pratique illicite de vente concomitante est devenue monnaie courante depuis quelques années. Si vous voulez acheter six sachets de lait pasteurisé à 25 DA, vous devez prendre un litre de lait cru à 50 DA.

Face à la crise du lait subventionné que connaît la capitale, le citoyen n’a d’autre choix que d’acheter « en gros » quand il arrive à trouver un commerçant qui en vend. Il faut savoir que les journées et les horaires de distribution ne sont pas fixes, voire aléatoires dans certains quartiers. Ajouté à cette instabilité la pratique illicite de vente concomitante qui est devenue monnaie courante depuis quelques années. Si vous voulez acheter six sachets de lait pasteurisé à 25 DA, vous devez prendre un litre de lait cru à 50 DA. A la question posée à un vendeur, il jette la pierre au distributeur qui lui, assure que c’est à l’unité de production que cette règle lui est imposée. Il ne peut distribuer de lait pasteurisé que s’il prend du lait cru avec et même parfois du lait en tetrapack.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours