{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les demandeurs de logements de Gué de Constantine en «colère»

A l’instar de moult APC du pays, ses citoyens exigent l’affichage de la liste des « bénéficiaires » qui tarde à l’être. Ballottés d’une administration à une autre, ces éventuels bénéficiaires de 180 logements sociaux ont crié leur colère et leur désarroi en organisant un sit-in revendicatif, hier matin, devant la mairie de Gué de Constantine. Le premier responsable de cette institution, Moussa Arouche, dont c’est le second mandat, non consécutif, à la tête de cette Assemblée, s’est adressé à la foule pour lui expliquer avec « sérénité et calme » ce qu’il en est, quant au non-affichage de la liste « désirée ». Ce dernier a ainsi indiqué que ce retard est dû à l’établissement d’une seconde liste qui sera disponible, selon lui, pour un second quota promis dans les «deux mois à venir». Il a rappelé qu’il existe un quota spécial attribué aux logements insalubres (bidonvilles). Arouche a, par ailleurs, assuré que le wali reste à l’écoute de leurs revendications qui sont à l’étude.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours