{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les failles de WhatsApp

WhatsApp est victime d’une grave faille de sécurité. D’après les chercheurs en sécurité informatique de Checkpoint, des pirates sont en effet en mesure de se servir de l’application de messagerie pour envoyer des messages à la place des utilisateurs. Alerté il y a un an, WhatsApp n’est toujours pas parvenu à corriger la brèche. Lors de son enquête, Checkpoint a découvert jusqu’à trois méthodes permettant à un pirate de tromper un utilisateur WhatsApp. Tout d’abord, la faille permet de détourner la fonctionnalité «citation» pour changer l’identité de l’expéditeur. Avec cette tactique, un attaquant peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui dans un groupe de discussion. Deuxièmement, un pirate est aussi capable d’intercepter les messages chiffrés transmis sur WhatsApp. Enfin, une dernière tactique consiste à faire croire à un usager qu’il répond à une conversation privée alors que ce n’est pas le cas.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours