{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les poissons aussi ont des chagrins d’amour

Il ne mesure que quelques centimètres mais il a parfois le cœur gros: un poisson tropical éprouve un «chagrin d’amour» lorsqu’il est séparé de sa moitié, assurent des chercheurs en s’appuyant sur un test de comportement permettant de mesurer le pessimisme de l’animal. Le cichlidé zébré, dont le nom scientifique est Amatitlania siquia, est un petit poisson monogame qui forme des couples stables dans le temps. Les deux partenaires construisent ensemble le nid et s’occupent de façon coordonnée des œufs et de l’élevage des alevins. «Pour accéder à l’état émotionnel de ces poissons de manière objective, sans anthropomorphisme, nous avons recouru au test du biais du jugement», utilisé aussi sur l’homme, a déclaré François-Xavier Dechaume-Moncharmont, enseignant en comportement animal à l’Université de Dijon (France). Grâce à ce test, utilisé pour la première fois sur un poisson, les chercheurs sont parvenus à montrer que, lorsqu’une femelle était séparée de son partenaire, elle devenait «pessimiste». Il s’agit de «la première démonstration d’un attachement émotionnel à son partenaire chez une espèce autre que l’espèce humaine», selon l’étude publiée dans Proceedings of Royal Society.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours