{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

New York est, pour deux semaines, l’épicentre de la lutte climatique

Tout ce que la planète compte de militants écologistes déferle sur New York cette semaine, pour des manifestations et un sommet inédit de jeunes, venus faire pression sur les dirigeants mondiaux à l’ONU pour qu’ils revoient à la hausse leurs engagements climatiques. Outre la désormais célèbre Suédoise Greta Thunberg, 16 ans, 500 autres jeunes leaders sud-américains, européens, asiatiques et africains débarqueront pour le premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé samedi par l’ONU. Le vendredi est devenu jour de «grève de l’école pour le climat», initiative lancée par Greta Thunberg à Stockholm, en 2018. Le 27 septembre, pendant l’Assemblée générale de l’ONU, aura lieu une autre grève mondiale coordonnée. New York, qui accueillera une semaine d’événements parallèles sur le climat, a autorisé ses élèves à sécher les cours. Cette image d’enfants et d’adolescents embouteillant les rues de New York pour «notre maison qui brûle» sera le préambule à un sommet spécial climat, lundi prochain, à l’ONU, avec une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours