{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Salles des fêtes et circulation anarchique à Mohammadia

Le problème des deux salles des fêtes qui activent depuis bientôt un an à l’entrée de la route menant au stade de Mohammadia, à Alger, est loin d’être résolu, si tant est que les autorités s’en soient préoccupées après les désagréments et l’anarchie complète que les automobilistes ont engendrés, faute d’une véritable aire de stationnement. En effet, les véhicules continuent, ces derniers jours, à stationner tout au long du trottoir et du remblais qui jouxte les abords de oued el Harrach. Et pour déposer les familles ou s’arrêter plusieurs minutes pour diverses raisons, les invités n’hésitent pas à «organiser» la circulation, barrant le passage aux voitures qui entrent ou sortent dans ce quartier et créant par-là même une «joyeuse» pagaille. A se demander comment et jusqu’à quand un tel désordre devra être «toléré»…

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours