{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie ?

Netflix va s’installer en Algérie ? Pas sûr ! Comme Huber pour les taxis, les Algériens ont trouvé une astuce pour accéder au marché très compétitif de l’audiovisuel payant. Ainsi, un équivalent de Netflix va être lancé bientôt. Ainsi le groupe de communication et média Sense & Med&com a lancé pour la première fois en Algérie, une plateforme de streaming vidéo dédiée au contenu audiovisuel algérien. Baptisée Chacha (écran en arabe), cette plateforme algérienne propose un service de streaming composé d’une large sélection de séries TV, films, documentaires, programmes cinématographiques et podcasts en tous genres. Face à une concurrence déjà bien installée, par les plateformes américaines et européennes, Chacha TV a pour vocation de créer un écosystème où les contenus locaux seront mis en avant et où l’internaute algérien est surtout mieux servi. Notamment grâce aux multiples fonctionnalités qu’offre la plateforme ainsi que la diffusion de contenus exclusifs. Avec Chacha.TV, les producteurs de contenus algériens ont à leur disposition une plateforme clé en main qui répond à leurs besoins et les rapproche encore plus de leurs publics. Chacha leur permet également plus d’autonomie et d’indépendance vis-à-vis des géants internationaux, notamment grâce au système de partage de revenus générés par la plateforme permettant une monétisation transparente et adaptée aux réalités économiques locales. Ainsi, les initiateurs du projet, lancent un appel à tous les producteurs de contenus algériens qui souhaitent prendre part au succès de Chacha. Sense / Med&Com est un groupe de communication 360°, créé en 2006 et offre un service intégré et complet, allant du conseil en stratégie marketing jusqu’à la réalisation des projets. Son expertise couvre le marketing, la communication et le digital. Mais le grand problème dans ce genre d’opération est dans les contenus audiovisuels, ce sont les droits. Une plateforme avait tenté de poster des films et des documentaires algériens sur YouTube, mais ces derniers appartenaient au Cadc. Suite à une vérification, la chaîne YouTube a tout de suite supprimé les contenus ou les a rendus invisibles ou accès avec code. Cette technique risque de faire des ravages puisque de nombreuses productions sont protégées. à la différence de Netflix, qui produit ses propres productions, Chacha TV n’est pas encore arrivé à ce stade de la situation. Nous sommes encore loin de la situation et de la qualité des productions américaines. Déjà que la situation de la production audiovisuelle est compliquée en Algérie, alors ouvrir le champ au Net, ça va être encore plus compliqué. Il est très important de commencer par l’achat des contenus avant de passer à l’étape de la production.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours