{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Crtv, la chaîne la plus regardée dans le monde avec 185 millions de téléspectateurs

Quelle est la chaînede télévision qui compte le plus de clients ? Le chiffre n’est pas très facile à deviner. Il suffit de trouver le pays le plus populaire pour avoir une idée. Le rapport de Digital TV couvrant 505 opérateurs (notamment 282 sur le segment du satellite) de 135 pays prévoit également que 2/3 de ces bouquets vont augmenter leurs revenus au cours de la même période.
Ce qui ne devrait pas changer d’ici 5 ans, est la proportion (deux tiers du total de la TV payante) représentée par les 50 plus grands opérateurs au niveau mondial. Et si vous vous demandez quel est l’opérateur qui a le plus grand nombre d’abonnés au monde, ne cherchez plus ! Il s’agit de China Radio et TV, (Crtv) qui comptait 185 millions de clients à la fin 2018, soit 18% du total mondial. Néanmoins, si l’on en croit les prévisions de Digital TV, il devrait essuyer un revers au cours des prochaines années, perdant près de 25 millions d’abonnés au profit de l’Iptv (haut débit plus rapide) et de l’OTT, qui propose un choix plus important de contenus.
Les trois quarts des opérateurs de télévision payante vont gagner des abonnés d’ici 2024. A cette date, quelque 24 millions de connexions IoT seront établies via satellite, conclut le dernier rapport de la société de conseil sur le marché mondial des technologies, ABI Research. «Les réseaux cellulaires terrestres ne couvrent que 20% de la surface de la Terre, tandis que les réseaux de satellites peuvent couvrir toute la surface du globe, d’un pôle à l’autre », a déclaré Harriet Sumnall, analyste de recherche chez ABI Research, qui considère que si le marché de la connexion par satellite est encore immature, il offre de grandes opportunités de croissance. Parmi les secteurs d’applications qui devraient connaître une croissance significative, on trouve l’agriculture, le suivi maritime et le suivi aérien.
ABI Research souligne que les fournisseurs de satellites plus importants et plus traditionnels, comme Inmarsat et GlobalStar, sont confrontés à une nouvelle concurrence émanant de nombreuses constellations de start-up de fournisseurs tels qu’Amazon et SpaceX, qui lancent des satellites à orbite terrestre basse (LEO). Si ces satellites sont pour l’instant plus coûteux, à long terme ils seront plus rentables que les plus gros satellites traditionnels, pour ces applications. C’est pourquoi l’auteur de ce rapport met en garde : les fournisseurs de satellites classiques devront, non seulement envisager de réduire leurs prix pour devenir plus compétitifs que les nouveaux venus, mais également veiller à ce qu’ils restent pertinents sur le marché.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours