{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La finale de la CAN Algérie-Sénégal offre une bonne audience pour TMC

Comme il fallait s’y attendre l’Algérie est montée sur le toit, des pyramides et de l’Afrique. Vingt-neuf ans après un premier sacre, l’Algérie a remporté la coupe d’Afrique des nations en disposant du Sénégal ce vendredi 19 juillet. La finale, disputée au Caire, en Egypte, a été retransmise en direct sur plusieurs chaînes et en France sur deux chaînes : sur TMC en clair et sur beIN Sports en cryptée. Ce sacre de l’Algérie a permis à la petite chaîne du groupe TF1, TMC, de réaliser un bon score et surtout de rassembler une moyenne de 1,61 million d’amateurs du ballon rond, soit 10,1% du public. En plus de survoler la TNT, la chaîne du Groupe TF1 a réussi à devancer France 3. La 3 a proposé une rediffusion d’un documentaire consacré à France Gall et Michel Berger, face à 1,3 million de curieux, soit 8,2% du public. TMC a également affolé la concurrence sur ses cibles commerciales clés. Outre un pic à 2,3 millions de téléspectateurs, elle a réuni 13% des 25-49 ans, 19% des hommes de moins de 50 ans, 19% des hommes de 15 à 34 ans et 9% des femmes de moins de 50 ans responsables des achats. Le groupe audiovisuel privé, qui a enchaîné les succès d’audience avec les Coupes du monde de football masculine et féminine en 2018 et 2019, s’est attaché les droits de l’ultime match de la coupe d’Afrique des nations. Pour cela, il est parvenu à un accord avec beIN Sports, diffuseur officiel de la compétition. La finale tant attendue entre le Sénégal et l’Algérie a permis à tous les téléspectateurs français de suivre en direct le match sur TMC. Le match a été commenté par Frédéric Calenge, visage familier des fidèles de Téléfoot sur TF1, et Brahim Thiam. En parallèle, cela n’a pas empêché la chaîne sportive qatarie d’installer un dispositif spécial sur beIN Sports à l’occasion de cette finale. BeIN Sports a proposé à ses abonnés de suivre en direct le choc entre le Sénégal et l’Algérie. La chaîne sportive a basculé dans un dispositif spécial dès 20 heures. Smaïl Bouabdellah, l’animateur franco-algérien de l’émission Le Club CAN en compagnie d’invités et de consultants de beIN Sports, dont Luis Fernadez et l’ancien joueur de l’équipe nationale Mehdi Lacen. Depuis le Stade international du Caire, en Egypte, où tous les regards des Algériens et Sénégalais étaient tournés, Julien Brun et Bruno Cheyrou ont assuré les commentaires de la finale. Ils étaient épaulés par Xavier Domergue, présent au bord du terrain pour recueillir les impressions des protagonistes de Sénégal-Algérie. A la fin de l’émission, le présentateur vedette de beIN Sports, qui n’a pas dansé, cette fois, a laissé tomber quelques larmes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours