{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les américains CBS et Viacom vont dominer la planète audiovisuelle

Décidément, les américains veulent dominer le monde sur le plan audiovisuel. Après Netflix qui a couvert de son emprise la planète avec la vidéo à la demande, voilà le tour de deux géants de la télévision et du contenu qui vont fusionner pour assurer leur suprématie sur le monde. Ainsi, les géants américains CBS et Viacom viennent d’annoncer leur fusion, donnant naissance à une société pesant 28 milliards de dollars de revenus ! Le nouveau-né de cette opération, Viacom CBS Inc., se veut être l’un des chefs de file mondiaux dans le domaine des contenus haut de gamme, multiplateformes, afin de jouer un rôle de premier plan sur le marché mondial, avec des positions de leader sur des marchés aux États-Unis, en Europe, en Amérique latine et en Asie. En outre, la société fusionnée possédera un portefeuille de plateformes grand public à croissance rapide, comprenant à la fois des offres par abonnement et des offres financées par la publicité. Parmi ses actifs, elle comptera le studio Paramount Pictures, une bibliothèque de plus de 140 000 épisodes de télévision et de plus de 3 600 titres de films, ainsi qu’une couverture mondiale de plus de 4,3 milliards d’abonnés à la télévision cumulés dans plus de 180 pays. Baptisée ViacomCBS, la nouvelle société aura un chiffre d’affaires de 28 milliards de dollars et une valeur boursière d’environ 30 milliards. Le rapprochement intervient au moment où le paysage audiovisuel américain se transforme radicalement, les acteurs «traditionnels» comme les télévisions, les studios ou les câblo-opérateurs devant affronter la montée en puissance des plateformes vidéo en ligne comme Netflix, Amazon Prime Video ou Apple TV. Face à leur nouveau modèle économique, sans publicité, mais avec abonnement, et à leurs innovations technologiques, plusieurs groupes ont déjà ressenti le besoin de muscler leur offre pour garder leur stature dans la jungle impitoyable du divertissement américain. Dans une série d’opérations de grande ampleur, le géant des télécoms AT&T a ainsi mis la main sur Time Warner (HBO, CNN, TBS et le studio Warner Bros), tandis que l’opérateur Comcast s’est emparé de NBCUniversal. Disney a racheté de son côté la majeure partie de 21 Century Fox et prévoit aussi de lancer en novembre sa propre plateforme Disney+. Isolés, CBS et Viacom auraient pu avoir du mal à faire le poids. Réunis, ils ont plus d’influence. Pour justifier leur fusion, CBS et Viacom mettent d’ailleurs en avant le fait qu’ils seront dotés d’une capacité financière encore plus importante pour investir dans de nouveaux contenus et de nouvelles technologies.En plus de leurs catalogues existants, avec 3 600 films, ils ont ainsi dépensé 13 milliards de dollars en nouveaux contenus au cours des 12 derniers mois. Plus de 750 séries sont actuellement en projet. Viacom CBS sera à la tête du premier groupe de télévision aux Etats-Unis en termes d’audience, par diffusion hertzienne ou câblée, ainsi que des studios de cinéma Paramount et de la maison d’édition Simon & Schuster. La fusion réunit aussi plusieurs franchises à succès, comme les sagas Star Trek et Mission Impossible.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours