{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Quand Dubai s’imagine dans le cinéma américain

Le cinéma arabe n’est pas limité à l’Egypte et au Maghreb. Il s’ouvre également aux pays du Golfe. Et à ce titre, Butheina Kazim a apporté à Dubai la magie du cinéma d’art et d’essai, à travers son projet Cinema Akil. Ayant travaillé dans les acquisitions de télévision, de radio et de film, Butheina Kazim a fondé Cinema Akil en 2014 en tant que plate-forme du cinéma indépendant. Pour Kazim, qui a également produit son propre film «Lettres en Palestine», le projet ne se limite pas à regarder des films, c’est aussi à bâtir une communauté. Elle a introduit le concept avec des projections pop-up, mais depuis l’année dernière, Cinema Akil a un théâtre permanent dans le quartier des arts de Dubai, Al-Serkal Avenue. Entrez dans le théâtre de 133 places et vous serez transporté dans une vieille maison de peinture. Butheina Kazim a été boursière Fulbright en médias, culture et communication à l’université de New York (NYU), elle y a travaillé en tant que chef de projet dans des stations de télévision et de radio aux Émirats arabes unis dans les conglomérats de médias Arab Media Group et Dubai Media Incorporated. Kazim a contribué à des publications comme Al Jazeera, Gulf News, Jadaliyya et le blog Art Dubai. Elle a été impliquée dans la programmation de scènes de cinéma incluant le festival du film d’Abou Dhabi au Pavilion Downtown Dubai, la galerie Cinema Akil à la troisième ligne et le Festival du court-métrage Cinema Akil Outbox sur l’Alserkal Avenue durant la Art Week 2015. Elle produit des courts-métrages documentaires. Kazim a été membre du jury du concours iEmmys Asia & Africa et du concours international de la Semaine du court métrage (Kurzfilmwoche) à Regensburg, en Allemagne. Kazim a participé au programme de gestion de la culture pour le Monde arabe du Goethe Institut à Berlin. Butheina Kazim a commencé sa carrière en tant que designer à Montréal et fait actuellement la navette entre Dubai et Abu Dhabi Kazim travaille en étroite collaboration avec des événements spéciaux tels que les initiatives Market Out of the Box et Fashion Forward du Festival du shopping de Dubaï et a projeté plus de 350 films à travers Dubai, Abu Dhabi et Sharjah. En été, la solide gamme de salles de cinéma se poursuit. «Il y a un exode mythique à Dubaï dont tout le monde parle dès le début de l’été», a déclaré Kazim. Parmi les temps forts de Cinema Akil en août, citons «Straight Out of Berlin», une série de huit films en collaboration avec le Goethe Institut, qui explore les nombreux visages et tunnels de la capitale allemande. Il y a même eu un «week-end de chat» lors de la Journée internationale des chats plus tôt ce mois-ci, lorsque des films célébrant tout ce qui était félin ont été projetés. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours