{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Hocine Mezali, auteur du livre le Sionisme, histoire, mythes et personnages

«J’ai voulu déconstruire le sionisme»

Tenter un ouvrage sur le sionisme, c’est comme titiller les frontières d’une curiosité interdite. Ce bref entretien est en réalité un avant-goût de la prochaine présentation de cette ouvrage au titre attractif : Sionisme, histoire, mythes et personnages. Un ouvrage qui fera certainement sensation .

L’Expression : La première question qui vient à l’esprit en ayant cet ouvrage entre les mains : pourquoi un livre sur le sionisme ?
Hocine MEZALI : D’abord comme un Algérien, comme il y a la question palestinienne que nous portions dans le cœur et depuis très longtemps. En plus, j’ai remarqué que très peu d’intellectuels arabes ont écrit pour nous mener aux sources du sionisme, nous expliquer et nous éclairer davantage sur ce sujet. Je me suis livré dans cet ouvrage à la déconstruction du sionisme et de son histoire. En cours d’exercice, en approfondissant la question, je me suis rendu compte d’un fait absolument déroutant : ceux qui ont le plus critiqué dans leurs travaux le sionisme, les juifs ensuite les sionistes eux-mêmes. Ils nous ont révélé que les juifs qui existent à travers le monde ne sont pas des juifs ni des Hébreux. Ce sont des turco-mongols qu’on appelle les Khazars. Ces gens qui dirigent le monde, il faut le dire ainsi, n’ont donc aucun lien avec les sionistes parce que les Khazars se sont convertis au judaïsme en l’an 800 avant J-C. Mais tout ça n’est que le côté visible de l’iceberg.

Il faut dire aussi qu’ils ont l’intelligence d’user de tous les moyens, de toutes les compétences et de tous les mécanismes possibles pour se valoriser…

En effet, ils pratiquent notamment la riba (prêt bancaire interdit dans les autres religions monothéïstes, le christianisme et l’islam. On apprend par-ci, par-là que des rois et des sultans de l’Empire ottoman ont fait une totale confiance. C’est ainsi qu’ils ont pu gravir les échelons du pouvoir et arriver jusqu’à gérer l’Empire. Oliver Cromwel réintroduit les juifs en Angleterre. Par un décret datant de 1290, la communauté juive a été expulsée d’Angleterre. Le 14 décembre 1655, lors d’une conférence à Whitehall sous l’égide d’Oliver Cromwell, il a été décidé la réadmission des juifs en Angleterre. Et c’est à cette époque que le sionisme est né. Il est né à la même période où les juifs maîtrisaient le commerce mondial grace à la riba.

Ne pensez-vous pas qu’il y a une exagération à les rendre responsables, instigateurs, voire inspirateurs de tous les conflits qui ont agité le monde ?
Il y a des vérités historiques qu’on ne peut pas ignorer. Je cite à titre d’exemple : l’une des causes qui a entraîné l’Europe à s’entre-déchirer durant la Première Guerre mondiale 1914-1918 a été la deuxième révolution industrielle impulsée par l’invention du moteur à explosion et la découverte des hydrocarbures ainsi que leur raffinage. L’Allemagne sous Guillaume II, s’est rapprochée de l’Empire ottoman en vue d’acheminer les hydrocarbures du Moyen-Orient pour ses besoins industriels en pleine expansion. Cette prépondérance n’a pas été du goût des autres empires coloniaux comme la France, l’Angleterre, ce qui a conduit à la Grande Guerre. Jusqu’à 1916, l’Allemagne avait gagné la guerre. Dans un acte chevaleresque, Guillaume II fait une offre de paix. Et c’est là qu’interviennent les juifs. Contactés par les sionistes d’Europe, une délégation de juifs allemands s’est rendue en Angleterre pour faire une proposition surprenante aux Britanniques leur affirmant qu’ils peuvent convaincre les Américains de rentrer en guerre. C’est ce qu’ils font usant de leurs contacts par le biais de Rotchild et l’Amérique est entrée en guerre. A l’évidence, ce sont les juifs qui ramassent la mise. Il faut rappeler au passage que moins de deux décennies avant ce conflit s’est tenu à Bâle, en 1897 plus précisément, le Congrès mondial juif.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours